5b. Summer, …

Il y a quelques jours de cela, je vous parlais, ou plutôt je vous écrivais que je m’étais inscrite sur un site américain de collectionneurs de LD. Et bien, grâce à ce site-là, j’ai pu accéder à la liste d’attente concernant les LD de mon artiste préférée, Dianna Effner. Oui, vous avez bien lu ! De ce fait, le 2 février 2016, j’ai eu le privilège de pouvoir avoir mon petit nom inscrit sur cette très looooongue liste ! Si vous avez lu l’histoire de mes Little Darlings, vous avez pu y lire que les commandes des artistes y étaient fermées pour un petit moment…

Et bien, chose extraordinaire, il y a trois soirs exactement, jeudi 28, je recevais un e-mail de la part de Dianna qui me renvoyait vers un lien pour commander MA LD peinte par ses propres mains ! Non seulement c’est elle qui a sculpté le moule, mais en plus, elle va la peindre, selon mes envies ! Waouh, incroyable !

J’ai alors choisi celle qui fut le coup de coeur parmi celles présentées dans la galerie photos de Dianna, à savoir,  Amanda

Moule 2, c’est-à-dire yeux en amande, bleus-gris; cheveux longs, blonds et sans frange, perruque non collée (afin de pouvoir lui changer de « coiffure »). Elle sera en sous-vêtements et Dianna m’y inscrira son prénom sur la nuque, suivi de sa signature…

Blonde comme les blés, les yeux bleus-gris comme un ciel orageux au cours de l’été en Normandie; et enfin, période estivale; elle ne pouvait s’appeler autrement que Summer….

Voici Amanda de Dianna, dont naîtra Summer dans quelques mois….

Amanda
#2~Blue Eyes~Blonde Alicia wig

Une telle beauté est à couper le souffle !

Merci Dianna…

3b. Tenue pour Hannah, LD (suite)

Après avoir confectionné Springtime Dress de Gloria Rowlands, je décidais de faire une autre robe avec smocks, également  dessinée par Gloria : Summer Blooms.

PDF Smocked Dress and Dress Pattern 13

Les smocks de la partie jupe pour commencer:

20160219_011908

20160224_225401

20160224_234300

20160228_170727

Empiècement haut, manches,… et après plusieurs heures de travail;  voici le résultat pour lequel Hannah est très fière :

20160228_185847

20160228_185830

Puis, pour assortir le tout, voici un petit gilet brodé (de ma création), qui m’a également demandé plusieurs heures de travail, mais que j’aime beaucoup…

20160306_124053

Hannah est ravie de sa nouvelle tenue… et moi de l’avoir confectionnée !!

3. Tenues pour Hannah, Little Darling

Heureuse d’avoir ma petite LD, il fallait maintenant la vêtir, car la tenue d’origine des Indiens d’Amérique ne m’inspirait pas vraiment…et mes tenues faites pour les Chéries sont un peu trop étroites.. Il faut dire que les Chéries ont un tour de taille d’environ 15,5 cm, alors qu’il faut compter 19 cm environ pour une LD !

Commençons par un pantie.. et oui, il en faut bien un ! Et voici le résultat :

                                                                     devant                                                                             dos

Ensuite, une robe serait la bienvenue…

Parallèlement à cela, le 10 janvier 2016, je trouve un site américain dédiée aux collectionneuses de LD et m’y inscris. Là, j’ai de la chance ! Car figurez-vous qu’un groupe est en train d’être créé pour apprendre à faire les smocks et de ce fait, faire une robe avec smocks brodés pour une LD !

Je saisis l’occasion et m’y inscris (avec 31 autres personnes du site), justement, je voulais apprendre cette technique que je ne connaissais pas et cela tombe bien ! Moyennant une modique somme pour les frais de port des Etats- Unis vers la France d’un kit (patron + batiste à broder), j’allais pouvoir apprendre à faire les smocks ! (Il faut savoir que je suis assez autodidacte, j’apprends à faire les choses en observant, en lisant, en me documentant –merci internet !– aussi, cela ne me faisait pas peur de me lancer dans la confection de smocks, toute seule derrière ma feuille d’explications, de plus, en anglais !)

Mais, impatiente comme je suis, je ne pouvais attendre de recevoir mon kit et recherchais, sur internet, des explications afin de me lancer… et voici mes premiers essais :

n° 1 :

20160131_161656

n°2 :

20160123_194254

20160124_174610

Petite Sunbath Dress avec cet essai-là :

20160127_213457

Le kit arriva enfin…

Patron et explications (en anglais) pour faire l’une ou l’autre des deux robes créées par Gloria Rowlands et batiste blanche déjà prête (smocks préparés) afin d’être brodée. (Quant aux fils DMC, j’en avais déjà, donc je n’en ai pas demandé dans le kit.)

Voici le patron de Gloria et la batiste « smockée » :

20160124_213711

20160207_143551

Je me mis aussitôt à l’ouvrage en choisissant la robe de gauche…

20160208_104734

Mes premiers smocks brodés… Gloria Rowlands n’en revenait pas et était surprise d’apprendre que je n’avais jamais fait cela auparavant ! (Car grâce au groupe, nous pouvions communiquer ensemble..)

La suite de la robe.. Après avoir fait l’empiècement, broderie de l’encolure avec la rose, les boutons de rose et les feuilles :

Montage de la jupe « smockée » de la robe, sur l’empiècement brodé entièrement doublé :

20160209_122730

20160209_151548

Premier essai : Hannah se plaît à faire le petit mannequin !

20160209_203347

Dernières finitions: ajout des petits noeuds, couture à la main de l’ourlet de la doublure de l’empiècement :

20160212_191626

20160212_191640

Et voici une puce fière de présenter sa nouvelle robe !

20160212_213612

J’aime beaucoup cette petite robe…  Springtime Dress designed by Gloria Rowlands…

Juste à temps pour le printemps, comme son nom l’indique !

Merci Gloria, de m’avoir permis de faire mes premiers pas dans le monde des smocks ! J’adooore ! De plus, j’ai découvert que l’on pouvait également dessiner tout en brodant les smocks !  De nouvelles idées en tête….

J’ai tellement adoré, que du coup, je me suis offert une « Princess Pleater » ! Quel gain de temps pour faire les smocks !!

20160216_122713

20160216_122731

En avant pour un nouveau modèle !!

5. L’histoire de mes LD ou Little Darlings…

Au cours de ma quête de poupées sculptées par Dianna Effner, et après avoir acquis une première Maru & Friends ainsi qu’une première Tuesday’s Child (Boneka), je ne désespérais pas de trouver une fameuse Little Darling (LD).

Je réussis. A force de chercher sur le net des infos sur comment faire pour obtenir une LD, je tombais, par le plus grand des hasards, sur un site, LE site des artistes qui peignent ces petites merveilles. Oui, plusieurs artistes peignent les poupées créées par Dianna. Sur ce site, les artistes présentes sont Dianna bien sûr, Geri Uribe et Lana Dobbs; mais d’autres artistes, non présentes sur ce site, peignent également ces poupées comme Nelly Valentino, Pat Green, Joyce Mathews,…

Bref, en lisant de fond en comble toutes les pages présentées sur le site, je me suis rendue compte que je pouvais commander une LD auprès de Geri ! Ses ventes étaient encore ouvertes ! Du coup, j’ai écrit à Geri  pour voir si c’était bien vrai, si je pouvais commander une LD et de combien de temps serait l’attente, and so on.. Et bien, Geri m’a répondu que je pouvais lui en commander une mais qu’il me fallait être patiente d’au moins 24 mois ! Oui, vous avez bien lu, 24 mois ! 24 mois, c’est long…mais je me suis lancée et j’en ai commandé une aux yeux en amande, avec une longue chevelure (sans frange !) châtain clair qui me ferait penser à ma fille… Et me voilà déposer mon acompte d’une centaine de dollars afin de réserver mon tour et « ma » poupée qui ressemblerait à Ming, modèle de base de mon choix :

Geri la signera et lui donnera le nom que je lui proposerais le moment venu.

C’était en octobre 2015, le 12 octobre pour être exacte ! Donc, on verra bien pour la fin de l’année 2017 !

Il me faudra donc être bien patiente ! Depuis, les ventes de Geri sont closes, j’ai eu de la chance de pouvoir passer avant la fermeture provisoire des ventes..

…. Arrive la période de Noël…

Au cours des vacances scolaires, je fais un tour sur e-bay, histoire de voir si un miracle peut arriver… On peut bien rêver en cette période-là, il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de rêver, n’est-ce pas?

Et devant mon écran, mes yeux n’en reviennent pas de ce qu’ils voient : une LD  aux enchères, depuis les Etats-unis, à prix convenable et pouvant être livrée en France !

20151225_204401                                                                                  -photo d’écran-    Ana, UFDC 2014

Tout de suite, j’écris au vendeur pour savoir combien il espère vendre sa LD à la fin des enchères. Sa réponse me fait froid dans le dos et minimise mon espoir de pouvoir l’acquérir ! Ceci dit, je la mets dans mes « affaires à suivre » et tout au long de ces journées d’enchères, je la « guette », pour voir si le prix augmente… L’enchère finissait le jour même de Noël, vers midi.

Le jour de Noël, je m’éclipse de table dix minutes et vient derrière mon écran, et observe ce qui s’y passe. Quelques minutes avant la fin de l’enchère, j’enchéris et je remporte la LD ! Quel beau cadeau de Noël je me suis fait ! (Il faut dire, que des cadeaux de Noël et d’anniversaire, je n’en ai plus depuis bien longtemps ! Alors voilà, entre ma petite Boneka et cette LD, cela fera bien pour tous mes anniversaires et Noël passés sans le moindre petit présent…)

Le vendeur est déçu, il n’a pas obtenu le prix escompté et moi je suis ravie, je vais recevoir ma première LD !

Ceci dit, Ana est une LD  UFDC 2014, ce qui veut dire qu’elle n’est pas peinte à la main par une artiste, elle a seulement été reproduite pour le salon-expo UFDC de 2014. Elle est juste sculptée par Dianna et son costume a été créé par Dianna également.

Mais ce n’est pas grave, cela me convient largement au vu de ma bataille pour en obtenir une ! Et puis, il y en a une, peinte à la main, qui sera bientôt là (euh… 24 mois c’est bientôt ?!)  !

Ana quitte Brooklyn (New-York), le 28 décembre 2015 et arrive en Normandie le 6 janvier 2016. En traversant les océans, elle deviendra Hannah.

20160106_171944

Avec une robe des Chéries de Corolle, faite par mes soins:

20160106_173239

Au travers des pages que j’ai écrites et que vous avez peut-être déjà lues, vous savez maintenant que je n’aime pas les franges ! Alors, j’ai commandé une nouvelle perruque pour Hannah, et la voici relookée :

20160209_203715

N’est-elle pas craquante, elle aussi ?

 

 

4. L’histoire de Prisca

Comme je vous l’écrivais précédemment, dans ma quête de poupées sculptées par Dianna Effner, je parcourais un forum sur les poupées (je ne sais plus lequel), dans lequel  il était question d’un oiseau, le colibri.. En cherchant dans le moteur de recherche, je suis tombée sur une boutique avec « colibri », Un bonheur de colibri pour ne pas la citer 😉 et j’ai fait ma curieuse… Et là, j’ai découvert un monde magique, tout un royaume sur les poupées!

Bien sûr que j’ai « couru » pour voir si je trouvais des Little Darlings ou bien des Boneka, puisque je connaissais maintenant le nom de ces poupées (à force de chercher)! Mais pensez-vous, il ne restait plus que des photos à vous mettre encore plus l’eau à la bouche ! Dans ma déception de trouver les stocks épuisés, j’ai parcouru le site et suis tombée sur un trésor parmi tant d’autres, la collection Maru & Friends dont quatre des poupées (au moins) sont elles aussi sculptées par Dianna Effner.

J’ai eu un coup de coeur pour Maru… Son regard, ses cheveux m’ont attirée tout autant que sa tenue automnale (ça tombait bien, nous étions en automne!) et j’ai acheté cette merveille, à mes yeux.

Malgré le fait d’avoir lu et relu tant de choses sur les LD et les Boneka, les différents moules, les différentes tailles (chercher les conversions entre inches et cm), les différentes artistes qui les peignent et tant d’autres choses encore, je n’ai pas fait attention à la taille de Maru, pourtant, j’avais lu et relu le descriptif de la poupée maintes fois sur le site d’achat ! Mais les 52 cm ne m’ont pas interpellée. Je pense que j’ai fait un amalgame avec les 20 inches écrits sur le site anglais, histoire d’en savoir un peu plus sur cette poupée..

Aussi, quelle ne fut pas ma surprise (surprise, pas déception) en voyant un grand carton arriver ! Je m’attendais vraiment à trouver une petite puce, et en fait, je recevais une grande poupée ! Ma fille Laura était, quant à elle, folle de joie de voir une aussi grande poupée ! Et aujourd’hui encore, elle me fait bien comprendre qu’elle aimerait bien avoir une Prisca rien qu’à elle… Prisca est le prénom que nous avons donné à Maru.

Je vous raconte cette histoire après celle des Boneka, mais en fait, la « rencontre » de Maru s’est faite avant la découverte de Jessica dans la boutique américaine (cf : 3. L’histoire des Boneka).

L’inspiration du jour, sûrement…

Prisca (Maru) a donc été MA première poupée sculptée par Dianna Effner !

Tout est magnifique ! Pas une seule fausse note, ni pour la poupée, ni pour les vêtements qu’elle porte ! Tout est dans la finesse, même pour une grande poupée..

20160725_210441

Quelle merveille !!

3. L’histoire des Boneka

Après maintes recherches sur l’artiste Dianna Effner (cf: L’histoire de mes Chéries), je trouvais enfin ce qui m’intéressait: Dianna Effner propose, quant aux poupées en vinyle, et entre autre, des LD (Little Darling), poupée de 13″ ou 33 cm environ; des Boneka, poupée de 10 ou 11″ (selon le moule) soit à peu près 25-26 cm et des Maru & Friends, poupée de 20″ ou 52 cm environ.

                                                                                                   image autorisée  par Dianna Effner

Aucune LD ne se vendait lorsque je débutais mes recherches. Mais à force de parcourir sites après sites et quelques forums, j’arrivais à trouver une adresse d’une boutique en ligne, aux USA, qui avait deux petites Boneka à vendre ! Quelle ne fut pas ma joie !

C’était deux poupées du moule du Mardi (Tuesday’s Child), c’est à dire, poupées aux yeux ronds, style européen. 10″ de haut. Le moule du Jeudi (Thursday’s Child), quant à lui,  correspond aux poupées qui ont les yeux en amande et mesurent 10,5″ de haut.

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Tuesday’s Child……

Commandée le 20 novembre 2015, Althéa (de son vrai nom Jessica) est arrivée fin novembre sur le sol français, tout droit de Modesto, Californie. Après une semaine de voyage (Modesto, CA -> West Sacramento-> San Francisco-> New-York -> Paris -> Normandie), elle a déposé ses valises à la maison moyennant des frais de douane/TVA de 103,00€ quand même !! Mais bon, c’était ça ou rien…et on dira que c’était mon cadeau d’anniversaire (qui était quelques jours auparavant)…

Ma toute première Boneka, est la 1ère sur seulement 4 poupées dans le monde, édition 2015.

N’est-elle pas craquante?

..Merci Nancy Miller pour cette beauté que j’ai trouvée sur votre site..

Début décembre 2015, Alexandra et Emmanuel proposaient dans leur boutique en ligne Un bonheur de Colibri, pour mon plus grand bonheur, quelques poupées Boneka, moule du mardi également. Beau cadeau de Noël en perspective !

J’ai craqué pour Reanna; qui en route depuis Narbonne, est devenue Cheyenne en passant le pas de ma porte… Edition 2015, 2ème sur 10 dans le monde.

20151210_192204

Elle est tout autant craquante à mes yeux…

Thursday’s Child……

Puis, tout récemment, Skye (Macy, 1ère/15, 2016) avec ses magnifiques yeux bleu-verts en amande peints à la main par Dianna Effner..

20160618_130420

Regardez ce visage angélique…

Suivie de très près par Pipper (Rebecca, 5ème/15, 2016), arrivée à la maison le 7 juillet !

20160706_211358

Merci Alexandra et Emmanuel pour ces petits bonheurs ….

De pures merveilles….

2. L’histoire des Chéries

Cet été 2015, lorsque j’ai sérieusement commencé à créer des robes pour les deux poupées de Laura, les deux Chéries de chez Corolle  qu’il y avait à la maison, j’ai voulu étendre ce petit monde-là et accueillir une poupée blonde et une aux cheveux châtains, puisque Sayuri et Mélanie sont brune et rousse, afin de pouvoir diversifier les teintes des tissus de mes petites robes.

A mon avis, certaines teintes vont mieux lorsque la poupée est brune, blonde, châtain ou rousse. Aussi, me voilà partie à la recherche des poupées Corolle (les Chéries, bien sûr, toujours en adéquation avec l’âge de ma fille, selon le site Corolle) sur internet.

Le problème, avec moi, c’est que je fonctionne au coup de coeur.. Je veux dire par là que je n’achète pas si ça ne me plaît pas ! Alors je peux vous dire que c’est bien triste, car je peux passer des heures à rechercher quelque chose, et tant qu’il n’y a pas ce petit déclic, et bien je ne serais pas satisfaite !

Camille, la Chérie blonde de Corolle est alors arrivée à la maison, en juillet, le déclic s’étant fait pour cette poupée (mais pas pour la tenue). Ce que je souhaitais avant tout, c’était une poupée blonde à cheveux longs mais sans frange ! Je n’aime pas les franges! Surement parce qu’étant petite, ma mère me faisait une frange et la coupait toujours  trop courte, à mon goût, et comme j’ai les cheveux qui ondulent, cela partait dans tous les sens et je détestais !

Camille est prénommée Marianne, prénom que j’affectionne tout particulièrement (au point que je souhaitais appeler ma fille ainsi jusqu’à ce que, au cours d’une conversation avec mon père sur l’éventualité de ce prénom, celui-ci me rétorqua que cela faisait trop « timbre-poste » pour reprendre son expression ! Quelle horreur ! Je ne voulais pas qu’apparaisse l’image du timbre-poste à chaque fois qu’on allait appeler ma fille par son prénom!!). Ce prénom, pour moi, grande rêveuse,  n’est autre que celui d’un personnage principal de Sense & Sensibility, pour ceux et celles qui connaissent.. Jane Austen étant une grande passion…

Marianne, dans sa nouvelle tenue !20150830_000859

Il me restait à en trouver une châtain. Je continuais donc mes recherches sur internet..

De fil en aiguille, je me suis retrouvée sur des sites anglais. Forcément, « Chérie », c’est « Darling ». Et puis sont arrivées devant moi des photos de poupées carrément magnifiques !! Mais qui étaient ces merveilles?! Je n’en avais JAMAIS vues avant ! Là, pour le coup, le coup de coeur y était ! Et même plus que le coup de coeur ! L’envie folle d’en avoir une tellement les traits sont fins et le visage si expressif, qu’il ressemble plus à une petite fille qu’à une poupée !

Pour moi, c’était chercher une aiguille dans une botte de foin; comme disait souvent ma grand-mère, car je ne savais pas où chercher ! Et puis, à force de cliquer sur des photos de ces poupées-là, de lire quelques pages de différents blogs, j’ai fini par trouver ! Les fameuses Little Darlings !

Ces magnifiques poupées ne sont autres que celles sculptées, moulées et peintes par la TRèS grande artiste Dianna Effner !

Ces poupées-là sont très prisées aux Etats-Unis, au point que les listes d’attente des artistes sont trèèèès longues ! Jusqu’à deux ans d’attente, voire plus…et ne se commandent qu’aux Etats-Unis ! On ne les trouve plus à la vente en France, depuis quelques années apparemment, je suis arrivée après la bataille ! Snif !

Elles sont assez onéreuses à la base (dans les 400 $ en moyenne) et certaines personnes n’hésitent pas à abuser du fait qu’elles soient « introuvables » pour augmenter un maximum leurs prix de vente sur e-bay, quand il y en a de disponible !

Bref, cette brèche étant faite, je n’allais pas en rester là, c’est sûr, il fallait que j’aille encore plus loin, en savoir d’avantage!

Mais en attendant, je me contentais de trouver MA poupée Chérie Corolle aux cheveux châtains et SANS frange !

La voici, en tenue d’origine…  Chloé, devenue Emma (tiens donc !! ) :20151103_192746

2. Tenues printanières pour les Chéries & Paola Reina

Voici ma première tenue printanière présentée par mon mannequin Marianne (Chérie, de Corolle) :

Robe créée avec du tissu qui venait des Etats-Unis; gilet tricoté en coton selon les bases d’un patron que j’ai modifié et que j’ai brodé en fonction des motifs fleuris de la robe; puis, création du chapeau d’après un moule d’une artiste spécialiste des Little Darlings.

Deuxième tenue printanière présentée également par Marianne (Chérie, de Corolle) puis par Emma Jane (Paola Reina) :20160921_181408

20160921_181347

Robe de ma création, ainsi que le gilet, le chapeau et le petit collier .

Et voilà ma troisième tenue printanière, finie ce soir, enfin, il y a quelques heures et présentée par Anushka (Paola Reina):

20160723_204816

Il n’y a pas de chapeau, cette fois-ci, mais un rouge-gorge, qui vient humer l’odeur des fleurs de la robe..

Dans le livre, vous aurez les explications pour faire la robe.

12. Incroyable !

Par le plus grand des hasard, hier soir,  je cherchais un livre sur Amazon et puis je ne sais pas pourquoi, je me suis mise à taper mon prénom et mon nom de famille dans le moteur de recherche du site; juste par curiosité, pour voir… Et là, incroyable!! Je n’en reviens toujours pas, car j’y vois mon nom, mon prénom, le titre du livre, la date de parution, ainsi que son prix ! Et figurez-vous que les précommandes sont déjà ouvertes !!

Je n’ai pas de mots pour décrire la sensation ressentie, c’était tellement fort ! Se retrouver de l’autre côté de l’écran, si je puis dire…. L’impression de se dédoubler, de se voir de l’extérieur,…

Qui aurait cru qu’un jour, il y ait une petite place, pour moi, sur les étagères de la BNF ?

Cette aventure est tout simplement incroyable ! Et je ne remercierais jamais assez Nadia D. de me faire vivre tout ceci…

Un très grand MERCI, Nadia, pour cette grande aventure !

copie d’écran d’Amazon:

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:–:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

 

Robes de Poupée pour Mes Cheries

20 octobre 2016

de Leccia Joelle

Reliure inconnue

À paraître – commandez-le dès aujourd’hui. Cet article sera disponible le 20 octobre 2016.
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

J’ai hâte de voir la première de couverture !

1. Sayuri-chan, poupon Corolle

Voici le premier poupon de Laura, celui de qui, toute cette histoire est partie. Elle avait 13 mois à peu près, lorsque le père Noël l’a déposé au pied du sapin, en 2010…

Calin Yan est devenu Sayuri-chan (« -chan » est un terme utilisé au Japon pour les tout-petits).

art work travaux d'aiguilles et cartes 511

Nous y tenons tellement, que son jumeau est venu aussitôt nous rejoindre ! C’est plus pratique, comme ça: un pour jouer et l’autre qui sert de modèle pour les petits vêtements confectionnés..

DSC00170