8. L’aventure commence…

Et voilà, c’est parti… avec l’aide de Laura, bien sûr, qui a bien voulu me prêter une de ses poupées, dans l’espoir d’avoir de nouvelles robes pour Sayuri et Mélanie, ses deux Chéries !

Elle m’a gentiment prêté Sayuri, la Chérie asiatique, cette poupée étant mon coup de coeur…

Et me voilà en train d’essayer de dessiner un patron pour Sayuri. Après plusieurs essais, il faut le dire, je trouvais quelque chose qui me semblait convenir…

La poupée en main, le patron dans l’autre, je partis dans mon stock de tissus japonais, vu les origines certaines de Sayuri et ma passion pour le Japon ainsi que le patchwork japonais dont je suis une fan incontestable (grâce à Yoko Saito, Reiko Kato entre autre) et que je pratique également; je partis donc, pour trouver la perle rare, le « Fat Quarter » adéquat qui correspondrait au patron dessiné et surtout au teint de la poupée.

Un Fat Quarter est un quart (comme le nom le suggère) d’un mètre de tissu, et mesure 50 x 55 cm (18″ x 21″) approximativement. Les Fat Quarters sont très prisés pour confectionner divers travaux de patchwork.

Et cette robe fut la première réussie pour Sayuri…