2. L’histoire des Chéries

Cet été 2015, lorsque j’ai sérieusement commencé à créer des robes pour les deux poupées de Laura, les deux Chéries de chez Corolle  qu’il y avait à la maison, j’ai voulu étendre ce petit monde-là et accueillir une poupée blonde et une aux cheveux châtains, puisque Sayuri et Mélanie sont brune et rousse, afin de pouvoir diversifier les teintes des tissus de mes petites robes.

A mon avis, certaines teintes vont mieux lorsque la poupée est brune, blonde, châtain ou rousse. Aussi, me voilà partie à la recherche des poupées Corolle (les Chéries, bien sûr, toujours en adéquation avec l’âge de ma fille, selon le site Corolle) sur internet.

Le problème, avec moi, c’est que je fonctionne au coup de coeur.. Je veux dire par là que je n’achète pas si ça ne me plaît pas ! Alors je peux vous dire que c’est bien triste, car je peux passer des heures à rechercher quelque chose, et tant qu’il n’y a pas ce petit déclic, et bien je ne serais pas satisfaite !

Camille, la Chérie blonde de Corolle est alors arrivée à la maison, en juillet, le déclic s’étant fait pour cette poupée (mais pas pour la tenue). Ce que je souhaitais avant tout, c’était une poupée blonde à cheveux longs mais sans frange ! Je n’aime pas les franges! Surement parce qu’étant petite, ma mère me faisait une frange et la coupait toujours  trop courte, à mon goût, et comme j’ai les cheveux qui ondulent, cela partait dans tous les sens et je détestais !

Camille est prénommée Marianne, prénom que j’affectionne tout particulièrement (au point que je souhaitais appeler ma fille ainsi jusqu’à ce que, au cours d’une conversation avec mon père sur l’éventualité de ce prénom, celui-ci me rétorqua que cela faisait trop « timbre-poste » pour reprendre son expression ! Quelle horreur ! Je ne voulais pas qu’apparaisse l’image du timbre-poste à chaque fois qu’on allait appeler ma fille par son prénom!!). Ce prénom, pour moi, grande rêveuse,  n’est autre que celui d’un personnage principal de Sense & Sensibility, pour ceux et celles qui connaissent.. Jane Austen étant une grande passion…

Marianne, dans sa nouvelle tenue !20150830_000859

Il me restait à en trouver une châtain. Je continuais donc mes recherches sur internet..

De fil en aiguille, je me suis retrouvée sur des sites anglais. Forcément, « Chérie », c’est « Darling ». Et puis sont arrivées devant moi des photos de poupées carrément magnifiques !! Mais qui étaient ces merveilles?! Je n’en avais JAMAIS vues avant ! Là, pour le coup, le coup de coeur y était ! Et même plus que le coup de coeur ! L’envie folle d’en avoir une tellement les traits sont fins et le visage si expressif, qu’il ressemble plus à une petite fille qu’à une poupée !

Pour moi, c’était chercher une aiguille dans une botte de foin; comme disait souvent ma grand-mère, car je ne savais pas où chercher ! Et puis, à force de cliquer sur des photos de ces poupées-là, de lire quelques pages de différents blogs, j’ai fini par trouver ! Les fameuses Little Darlings !

Ces magnifiques poupées ne sont autres que celles sculptées, moulées et peintes par la TRèS grande artiste Dianna Effner !

Ces poupées-là sont très prisées aux Etats-Unis, au point que les listes d’attente des artistes sont trèèèès longues ! Jusqu’à deux ans d’attente, voire plus…et ne se commandent qu’aux Etats-Unis ! On ne les trouve plus à la vente en France, depuis quelques années apparemment, je suis arrivée après la bataille ! Snif !

Elles sont assez onéreuses à la base (dans les 400 $ en moyenne) et certaines personnes n’hésitent pas à abuser du fait qu’elles soient « introuvables » pour augmenter un maximum leurs prix de vente sur e-bay, quand il y en a de disponible !

Bref, cette brèche étant faite, je n’allais pas en rester là, c’est sûr, il fallait que j’aille encore plus loin, en savoir d’avantage!

Mais en attendant, je me contentais de trouver MA poupée Chérie Corolle aux cheveux châtains et SANS frange !

La voici, en tenue d’origine…  Chloé, devenue Emma (tiens donc !! ) :20151103_192746