13. Dernière ligne droite…

Après un long mois de silence, partagée entre le dessin de ma nouvelle ligne de création de robes pour Les Chéries de Corolle; entre la conception de patrons de robes pour Les Maru & Friends ainsi que pour les petites Ten Ping; la confection de gilets brodés (nouveauté pour ma Prisca); la confection de petites robes pour Sayuri-Chan et Elsa (poupon Corolle et poupée Asivil de ma fille); la conception d’une robe avec smocks brodés pour les Boneka; la broderie de différents smocks (pour la nouvelle collection); et l’essai de transfert de motifs sur tissus; il a fallu consacrer pas mal de temps à la lecture des différentes épreuves concernant la maquette du livre…

 

Au bout de quatre épreuves relues et modifiées avec une éditrice formidable (merci Astrid pour votre dévouement et votre patience); ça y est, les textes, les photos sont prêts ! Il ne reste plus qu’à modifier l’ordre de présentation de certaines petites robes ainsi que le sommaire à faire. « Il ne reste plus qu’à », de mon point de vue bien sûr, mais surement et certainement pas de celui de la maison d’édition (enfin, j’imagine 😉 !)

De même pour la couverture, après également quelques propositions, la quatrième fut la bonne ! La première ainsi que la quatrième de couvertures sont fins prêtes ! J’aime le rendu final sur écran, alors je pense qu’en vrai, entre les mains, cela doit vraiment être autre chose et tellement mieux ! L’esprit romantique mêlé de poésie transparaît au sein de ces photos de couverture.. J’aime….

Le travail est parti en relecture interne, au sein de la maison d’édition, aujourd’hui même…

On ne peut toujours pas voir la couverture du livre sur internet, mais par contre, on y trouve ce descriptif,  depuis peu, sur Amazon, descriptif qui m’a fait sourire en le lisant. Le voici:

« Présentation de l’éditeur

Voici tous les secrets de fabrication de tenues ravissantes pour habiller les poupées Corolle de la gamme Chérie ! Joëlle Leccia a des rêves de petite fille qu’elle concrétise dans ses créations pour habiller les poupées préférées de sa fille. Des robes de villes et des robes plus raffinées. Les formes ne manquent pas : robe boule ou chasuble, froncée ou à plis plats. Il faut peu de tissu pour confectionner une robe de poupée. Les tissus à motifs ne manquent pas, et les idées de récupération de vêtements que l’on ne veut pas complètement quitter non plus. Ce livre permettra aux mamans de se lancer dans la confection de robes raffinées. C’est aussi une initiation à la couture qui leur permettra, pourquoi pas, de coudre elles-mêmes les robes de leurs petites filles ? Les patrons correspondent à des poupées de 33 cm. Tous les patrons sont à taille réelle pour vous faciliter la tâche. »
N’est-ce pas mignon?
J’adore !!
En attendant de voir apparaître l’image, on se contentera de la présentation/description de l’ouvrage dans un petit coin frais du jardin, petit coin de paradis que Mia a déjà grandement adopté pour ses essayages de robes (et de perruque) !
20160818_195500

A bientôt !…