21. La Presse parle de nous !

Suite à un appel téléphonique, mercredi 19 octobre, de Virginie M., journaliste au quotidien « Paris-Normandie« ; me voici donc interviewée le lendemain après-midi, premier jour (entier) de vacances scolaires de la Toussaint !

Malheureusement, un voyage imprévu (suite à de mauvaises nouvelles) m’obligea à partir quelques jours et m’éloigner de la Normandie, me demandant si j’allais vraiment voir l’article dans la presse, car je ne savais pas à quel moment précis il allait paraître…

Hier, en rentrant chez moi, après ces quelques jours d’absence, Virginie m’envoie un mail me disant que l’article est sur le point de paraître, soit le lendemain, soit le jour d’après (matin même de la journée dédicace). Donc, tout n’était pas perdu, j’allais pouvoir voir l’article dans la presse !

Et le voici, sous mes yeux et vos yeux également !

dedicace-journal-scannee-3

L’article, lisible, du Paris-Normandie :

 

À La Barre-en-Ouche, Joëlle Leccia publie un livre les patrons de robes créées pour les poupées de sa fille

Publié 27/10/2016 á 21H04

 

La Barre-en-Ouche. Joëlle Leccia passe son temps libre à confectionner des robes de poupée pour sa fille. Une passion qu’elle a souhaité partager en regroupant ses patrons dans un livre.

 

Joëlle Leccia sait faire briller les yeux de sa petite fille. Laura avait 2 ans lorsque le Père Noël lui a apporté un premier poupon. Aux Noël suivants, il déposera d’autres poupées. Pour habiller tout ce petit monde, la maman a commencé à confectionner des vêtements.

« J’ai toujours aimé les activités manuelles, surtout les travaux d’aiguille. Petite, j’avais déjà une machine à coudre. Partagée entre mon métier d’enseignante en maternelle, ma maison et mon jardin, je crée mes petites robes la nuit », confie la jeune femme, installée à La Barre-en-Ouche depuis 2012.

Coup de cœur pour un tissu

Passionnée de culture japonaise, la couturière utilise en particulier des tissus japonais et d’autres commandés sur Internet depuis les États-Unis. « Lorsque je parcours les rayonnages de tissus, j’agis au coup de cœur. Pour tester mes créations, j’ai acheté des poupées aux différentes couleurs de cheveux », poursuit la créatrice.

Avec son jardin pour toile de fond, Joëlle Leccia a photographié ses poupées, créant un album-photo très réussi. De fil en aiguille est née l’idée d’offrir aux autres mamans des modèles, en réunissant dans un livre illustré de 16 patrons, avec la démarche à suivre expliquée pas à pas.

« Je prends des mesures, je dessine, je cherche à harmoniser les couleurs et les motifs puis je teste le rendu sur mes poupées et j’ajuste. Une fois le patron créé, trois heures de travail m’attendent encore », souligne Joëlle Leccia.

La relève est assurée car Laura, maintenant âgée de 6 ans, se passionne déjà, elle aussi, pour la couture.

INFOS PRATIQUES

Joëlle Leccia dédicacera son livre « Robes pour les chéries Corolle », paru aux éditions Leduc (22 €), au centre Leclerc de Menneval, samedi 29 octobre de 10 h 30 à 18 h.

…..Incroyable, non ?!!!