Petite fille fleurie… (1)

Alors, avez-vous essayé de trouver pour qui j’allais travailler? Hum, pour une grande, une petite, une moyenne poupette ? Pour qui vais-je donc bien pouvoir utiliser ce que vous voyez en photo d’en-tête?

Allez, on réfléchit un peu avant de donner sa langue au chat; ce qui va me permettre de présenter mon projet…

Deux coupons de tissu dans les teintes roses, uni et pastel pour l’un, fleuri pour l’autre; du ruban de soie de 7mm et du ruban de soie de 4mm ainsi que du fil à broder; sans compter le traditionnel matériel de couture…

Tout d’abord, j’ai décalqué (eh oui, ce magnifique dessin n’est pas né de mon propre cerveau, dommage…)

20190119_173750
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

Puis, j’ai commencé le coeur au point de chaînette…

20190119_174358
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

…et une fois le coeur terminé, j’ai commencé la broderie au ruban.

20190119_183122
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

Points de prune, points de bouclette, points de noeud, la broderie avance…et la petite fille prend forme…

20190120_021331
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

Un dernier tour de points de noeud pour représenter des boutons de fleurs et voilà la broderie terminée !

20190120_152410
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

Alors, vous donnez votre langue au chat?

Eh bien c’est Prisca qui aura l’honneur d’avoir une robe brodée au ruban !

Le corsage n’est pas totalement fini mais Prisca a tellement insisté pour l’essayer sans plus attendre ! Allez, faisons-lui ce petit plaisir et savourons ces dernières photos de la nouvelle robe à la petite fille fleurie

20190120_175917
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019
20190120_180234
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019
20190120_175901
broderie au ruban pour Prisca, own collection 2019

Très heureuse de son reflet dans le miroir, Prisca me réclame la fin de la robe ! Forcément 😉 ! Dans les jours prochains pour la suite….

 

A bientôt ❤ !

English Roses… (1)

Aujourd’hui, je voudrais encore vous parler de patchwork, mais le patchwork utilisant l' »appliqué ». Comme vous toutes ou une grande partie de vous toutes, je suppose, j’ai tendance à faire des « réserves pour plus tard » d’articles qui me plaisent… En voilà encore un ! Je suis tombée en admiration devant le travail de Jennifer Bosworth, aussi je m’étais procurée trois panneaux de son travail afin d’en faire un seul et même tableau. Mais comme vous le savez, le travail en « appliqué » demande de minuscules points de couture et mes yeux ne pouvaient plus, ces derniers mois, travailler la précision…au point qu’ils me réclamaient fortement de nouvelles lunettes ! Alors, comme le père Noël avait dans sa hotte une nouvelle paire de lunettes pour moi 🙂 (merci Père noël 😉 ), j’ai pu me mettre au travail !

Après le découpage des différentes pièces de tissu selon le patron de Jennifer, c’est la mise en place sur les tissus de fond…

20190101_192314 - copie
English Roses, own collection 2019
20190115_185712
English Roses, own collection 2019
20190116_172925
English Roses, own collection 2019
20190116_173001
English Roses, own collection 2019

Le premier tableau est maintenant terminé !

20190116_172902
English Roses, own collection 2019

Ce panneau mesure environ 37 x 55 cm de haut. Je vous montrerai les deux autres au fur et à mesure que j’avancerai; car pour l’instant (et maintenant que j’y vois mieux 😉 !), j’ai envie de réaliser une petite broderie pour un petit vêtement de poupée. Mais pour laquelle d’entre elles sera-t-il destiné? Surprise 😉 !!

A bientôt ❤ !

Fleurs étoilées…**Quand le patchwork adoucit les maux–2**

Glanant dans mes réserves de tissus, j’ai trouvé « la perle » ! Non, non, pas de joie précipitée car il ne s’agit pas d’une perle précieuse 😉 (quoique j’aurais vraiment bien aimé 🙂 ), mais juste du tissu qui correspondait à mes attentes concernant la continuité de mon patchwork ! Eh oui, ce que j’avais réussi à obtenir de mes mini découpes de tissu « appelait » à un certain genre de tissu et je venais de le trouver parmi tous mes fat quarters et autres découpes de multiples tissus !

Voilà, le top est entièrement fini !

20190110_123238
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

De dos, cela donne ceci :

20190110_123147
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Il faut maintenant finir le « sandwich » ! Le top est posé sur la ouate ainsi que sur la toile d’en-dessous :

20190110_201124
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Le quilting peut maintenant commencer. J’ai souhaité mêler des décorations faites à la machine et d’autres faites à la main. Grâce à mon feutre magique, j’ai pu dessiner sur la toile ce qui me passait par la tête sans crainte de garder des marques…

20190111_190105
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019
20190111_190116
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

…puisque le fer à repasser efface les traces pour ne laisser que les points de couture apparents :

20190112_145539
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Je finalise ensuite l’ouvrage en rabattant le surplus du tissus d’en dessous en forme de biais sur le top et j’obtiens la taille définitive de mon patchwork. Pour cette fois, j’utilise un motif de la machine et je trouve la finition excellente ! On n’a pas l’impression qu’il s’agit d’un tissu autre que celui du top !

20190113_180341
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Voici le dos de mon ouvrage, malgré la très forte luminosité, on distingue tout de même les formes :

20190113_200459
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Je n’avais pas de patron, j’ai fait tout ceci « au feeling »…

20190113_200300
patchwork « fleurs étoilées », own collection, 2019

Il me reste encore à quilter tout le contour, mais j’attends l’inspiration pour cette partie-là. Je voudrais rester dans le même genre et je ne veux pas « forcer » mes décisions au risque de regretter et devoir défaire de longues heures de travail (dessiner et faire les petits points réguliers). Je sais qu’un jour viendra où je me dirais « tiens, je dessinerais bien cela… » et alors, je pourrais donner la dernière touche à cet ouvrage.

A bientôt ❤ !

Quand le patchwork adoucit les maux…

Au cours de ces derniers jours, j’ai pu « entièrement » profiter de mon temps pour me mettre à l’ouvrage; bien que les conditions idéales pour de tels travaux de couture n’étaient pas réunies ! Mais, j’ai tout de même tiré profit de cette situation, disons « bancale », pour ne pas déprimer (puisque immobilisée pendant mes congés !) et faire marcher mon imagination (tout en utilisant ce que je glane à droite et à gauche sur le net)…

Voici le fruit de mon travail, avec les « moyens du bord » (comme il se dit). J’avais acheté, il y a quelques années, des petits blocs de tissus qui me plaisaient en me disant (comme nous toutes et tous, je pense) « je l’utiliserais bien un jour! ». Eh bien ce jour est arrivé ! J’ai pris mon petit paquet de tissus et je me suis mise à y tracer les formes que j’avais, au préalable, dessinées sur du transparent pour rétroprojecteur de façon à ce que cela soit plus rigide et indéformable en tant que gabarit. J’ai tracé puis découpé les formes une à une…

20190103_214824
own collection, 2019
20190103_214856
own collection, 2019
20190103_214908
own collection, 2019

…et je les ai assemblées entre elles pour faire des fleurs…

20190104_132409
own collection, 2019
20190104_132446
own collection, 2019

Des fleurs originales que j’ai également assemblées entre elle pour faire ceci :

20190105_200410 - copie
own collection, 2019

Ceci n’est que le top de mon projet mais je suis fière de pouvoir vous montrer le fruit de mon travail…

20190105_200448
own collection, 2019

Comme pour mon grand patchwork, ceci n’est que le top (35cm x 27cm environ) ce qui veut dire qu’il me faut rajouter ce qui vient en dessous : la ouate ainsi que le tissu de la couche inférieure et ensuite, quilter le tout.

 

J’espère que vous aurez aimé ce petit instant de douceur…

 

A bientôt ❤ !

 

10e. The English Cottage

Avec mon accident de la route survenu il y a quelques jours (ne vous inquiétez pas) et pour lequel j’ai dû rester chez moi sans pouvoir me déplacer comme je l’entendais à cause des médicaments prescrits à l’hôpital; j’ai pu profiter d’avancer, tant bien que mal, le top de mon grand patchwork. Voilà, il est fini…enfin, seulement la partie du dessus (l’assemblage des divers blocs et des bandes du dessus) ! Il me reste à trouver un tissu qui s’harmonise avec les couleurs afin de terminer le « sandwich » (tissus de dessous-ouate-top) et de commencer le quilting. Mais là, je n’y suis pas encore !

Voici donc mon ouvrage, mon propre « English Cottage » d’après les directives de  Carole Maxwell de la boutique en ligne Séquoia (maintenant fermée). Merci Carole pour ce bel ouvrage qui m’a bien occupée !

20190103_135517
The English Cottage, own collection 2019

La météo ne permettant pas de clichés en extérieur, la qualité concernant la luminosité n’est pas au top (c’est le cas de le dire 😉  !

Quelques détails:

20181230_215109
The English Cottage, own collection 2019
20181230_215001
The English Cottage, own collection 2019
20181230_212614
The English Cottage, own collection 2019

 

Finalement, j’ai quand même réussi à assembler tout ceci…

…en :

20190103_135517
The English Cottage, own collection 2019

😉 !

 

20181014_095333
The English Cottage, own collection

A bientôt ❤ !

 

10d. The English Cottage

Par cette belle fin de journée ensoleillée, …

20181008_174325
own garden, 2018

…j’ai pu vous prendre quelques clichés de mon avancée patchwork… Séries de triangles cette fois-ci avec une rangée de triangles cousue tout autour du bloc central :

20181014_095333
The English Cottage, own collection 2018

Le haut gauche :

20181014_160645
The English Cottage, own collection 2018

…dont voici le détail :

20181014_160655
The English Cottage, own collection 2018

Le haut du patchwork…

20181014_180306
The English Cottage, own collection 2018

…et ne plus vous faire languir : le voici dans sa totalité !

20181015_173322
The English Cottage, own collection 2018

Cependant, il n’est toujours pas fini ! J’ai encore des bandes de tissus à rajouter autour de la rangée de triangles !

ΩΩΩΩΩ

Quelques petites roses du jardin pour rendre encore plus « British » mon patchwork 🙂 …et lui donner ce petit air de « cottage anglais » bien mérité 😉 !

20180926_180921
own garden, 2018

Peut-être serais-je assez inspirée pour le continuer pendant les vacances qui arrivent à grands pas? Ou peut-être pas… Sacrée inspiration !

ΩΩΩΩΩ

En tout cas, ceci m’attend dans les jours à venir… Heu, pour en faire quoi ???

20181015_185407
own collection 2018

Mais chut….. 😉 !

 

A bientôt ❤ !

10c. The English Cottage

Ça y est, mon bloc central est fini ! Aussi, je m’empresse de partager avec vous cette photo du centre du « top » prise dans le jardin !

20180930_184455
The English Cottage, own collection 2018

 

Un petit rappel de la photo de Carole et de ce qui me reste à faire 😉 :

20150809_160316
The English Cottage, patchwork, travail de Carole Maxwell

A suivre pour la suite du « top » !

A bientôt ❤ !

10b. The English Cottage

De longues journées se sont écoulées depuis mes dernières lignes; les rentrées scolaires se faisant prenantes par les préparatifs de la classe et des nouveaux élèves…

Grâce à vos très sympathiques commentaires concernant le patchwork de Carole Maxwell dans lequel je me suis lancée —The English Cottage; j’ai eu envie d’avancer pour vous montrer…

Voilà mes étapes : l’élaboration des blocs A, B et C prêts à être assemblés entre eux :

20180908_144210
The English Cottage, own collection 2018 — bloc A
20180908_144150
The English Cottage, own collection 2018 –bloc B
20180908_145125
The English Cottage, own collection 2018 –blocs B & A

 

La toute première rangée de cinq blocs (blocs B & A) :

2018-09-08 15.21.23 (1)
The English Cottage, own collection 2018

 

Puis deux rangées assemblées entre elles (B & A avec A & C) :

20180914_201349
The English Cottage, own collection 2018

 

Et aujourd’hui, j’en suis à quatre rangées assemblées entre elles (le haut du patchwork est à gauche sur la photo)  :

20180924_193100
The English Cottage, own collection 2018

Il ne me reste plus qu’une seule rangée de blocs à assembler avant de pouvoir poursuivre le top du patchwork. Quelques détails de mes quatre rangées sur ces deux dernières photos :

20180924_193142
The English Cottage, own collection 2018
20180924_193223
The English Cottage, own collection 2018

Finalement, il me plaît toujours 😉 ! Je craignais de ne plus l’apprécier, mais si ! De plus, je me faisais vraiment « une montagne » de l’assemblage en pensant que la motivation n’était plus là; mais bien au contraire, cela me permettait (et me permet) de « m’évader » entre mes découpages et préparations de classe !

Merci pour votre soutien; j’avance petit à petit 🙂 !

 

A bientôt ❤ !

11. Premiers pas vers la broderie Hardanger

Il y a quelques mois de cela, j’avais repéré une exposition de broderie Hardanger à la médiathèque de notre village. Je m’étais empressée d’aller la voir car c’était une broderie que j’avais envie d’essayer de faire également (bien entendu, me direz-vous 😉 ! )

Les personnes qui exposaient m’ont très gentiment expliqué leur travail et m’ont proposé d’aller assister à une de leur rencontre, le jeudi après-midi, à Saint-Martin d’Ecublei. Je me souviens qu’il avait fallu que cela soit les congés scolaires pour m’y rendre, car bien sûr, je ne pouvais donner quartier libre à mes petits élèves le jeudi après-midi pour aller broder 😉 !

Les vacances d’hiver approchant, je préparais notre petit matériel (toile, fils, petit tambour, aiguille, ciseaux de broderie — car bien sûr, j’emmenais Laura dans mon aventure 😉 !) et nous trouvais un modèle chacune sur internet.

Par son adresse, Laura fascina les dames de notre table ! Si jeune et déjà si habile avec une aiguille dans les mains ! Ceci dit, enfiler l’aiguille lui demandait toute son attention 😉 !

20180104_171546
broderie Hardanger, Laura, own collection 2018

J’ai un petit peu triché, pour Laura, en lui dessinant le motif sur la toile; histoire de l’aider car cela n’est pas évident…

20180104_171552
broderie Hardanger, Laura, own collection 2018

Mais elle s’est très bien débrouillée et je suis très fière de son travail même s’il n’est pas fini et qu’il en est resté là :

20180104_195827
broderie Hardanger, Laura, own collection 2018

Bravo Laura ! Un jour, peut-être, continueras-tu…

 

Concernant le modèle que j’ai choisi de reproduire, j’ai eu un grand coup de coeur pour celui d’Yvette Stanton :

20180822_091113
Broderie Hardanger, Yvette Stanton

Waouh ! Pourrais-je reproduire ce travail ?!

Assise parmi différentes dames que je ne connaissais pas, je me suis mise à l’ouvrage avec les explications et l’aide de Marie, artiste chevronnée en la matière qui a brodé  pour de grandes maisons, si j’ai bien compris…

La séance touchant à sa fin, Marie me montre, sur cette photo, comme exécuter les barrettes et le sens dans lequel il faut les faire :

20180104_172934
broderie Hardanger, own collection 2018

Un gros plan pour mieux se rendre compte, car fil rose sur toile rose, il est difficile de voir !

20180104_195836
broderie Hardanger, own collection 2018

En fait, le fil n’est pas totalement rose, il est teinté de différentes couleurs entre le rose clair, le rose soutenu et le vert olive 🙂 !

Vacances d’été productives, j’ai repris mon ouvrage, après la broderie « blanche » et ajourée de l’autre jour (9. Premiers pas vers la broderie blanche ajourée…), afin de voir jusqu’où j’allais arriver… Et me voilà faisant mes barrettes, m’appliquant à passer le fil de part et d’autres des ajours, jusqu’à toutes les finir !

20180816_101336
broderie Hardanger, own collection 2018

Puis, vint le tour du « point arrière double » ou encore « cable stitch » (que l’on retrouve en brodant des smocks —-3. Tenues pour Hannah, Little Darling) :

20180816_104857
broderie Hardanger, own collection 2018

Le contour est terminé :

20180817_153616
broderie Hardanger, own collection 2018

Place au point d’oeillet en losange…

20180817_192509
broderie Hardanger, own collection 2018

…sur les 4 côtés… :

20180817_210304
broderie Hardanger, own collection 2018

 

Et enfin, après avoir fait tout l’encadrement du modèle en point carré (ou point quadrillé—pour m’aider à me repérer), …

2018-08-18 01.38.48
broderie Hardanger, own collection 2018

…j’ai commencé la demi-étoile :

20180821_101124
broderie Hardanger, own collection 2018

C’est ce qui a été le plus difficile pour moi ! Oh là là, il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs fois !

Un côté fini :

20180822_001847
broderie Hardanger, own collection 2018

…et l’autre côté également, ce qui termine la broderie ! Merci Dame persévérance 🙂 !

20180822_084428
broderie Hardanger, own collection 2018

Ma grand-mère me répétait sans cesse qu’un travail d’aiguille doit être toujours aussi beau à l’endroit qu’à l’envers ! Aussi, voici l’envers de mon travail :

20180822_084337
broderie Hardanger, own collection 2018

Et maintenant, gros plan sur l’endroit 😉 :

20180822_084250
broderie Hardanger, own collection 2018

Alors, cela vous plaît-il 😉 ? Moi, oui  🙂 !

Maintenant que je sais que j’arrive à faire de la broderie blanche ajourée et de la broderie Hardanger, je me suis commandée de très jolis fils peints à la main pour mes futures broderies (tableautins ou bien robes « smockées » pour poupées) ! J’ai de quoi faire 😉 !

20180817_123329.jpg
broderie Hardanger, own collection 2018

Le livre présenté en en-tête est une mine de trésors (bien plus longs à broder que mon petit tableau 😉 )… malgré le fait qu’il soit écrit en japonais (l’édition française est épuisée), les photos parlent d’elles-même…

2018-08-23 09.28.22
« Hardanger Embroidery », édition japonaise de « Merveilleuse broderie Hardanger » de Hiroko Takeuchi, p. 51.

Cependant, avoir un livre explicatif en français est bienvenu 😉 , aussi, très récemment, j’ai découvert celui-ci :

20180823_025019
broderie Hardanger, own collection 2018

Des explications claires et précises illustrées de photos ainsi que de magnifiques petits tableaux à réaliser !

2018-08-23 10.01.42
« Mon cahier de broderie-Broderie Hardanger », Marie Suarez, éditions de Saxe, p.27.

Marie Suarez a su me charmer…

…et j’espère que vous vous laisserez charmer à votre tour…

 

A bientôt ❤ !

 

10. The English Cottage

Voilà quelques années en arrière, alors que je cherchais je ne sais plus trop quel tissu sur internet, je tombais en admiration devant ce patchwork de Carole Maxwell, The English Cottage, vendu par Séquoia Patchwork (boutique maintenant fermée). Après maintes réflexions (comme d’habitude 😉 ), je décidais de me l’offrir sachant qu’il me faudrait sûrement des années avant de venir à bout de ce patchwork qui mesure, d’après la notice, 149 x 149 cm !

Quand je pense qu’il m’a fallu des années encore avant de me lancer dans la découpe des tissus, je vous laisse imaginer le temps qu’il me faudra pour éventuellement essayer de finir le top du quilt 😉 ! Peut-être que cela sera Laura qui le finira… En tout cas, je l’aurais au moins commencé !

Voilà tous les tissus que j’avais reçus lors de ma commande avec la notice explicative :

20150809_154712
The English Cottage, patchwork, own collection 2018

Je m’y suis mise enfin, il y a deux ans, juste avant de commencer mon aventure avec le livre…

Et j’ai coupé, coupé… pendant des heures ! Je n’en voyais plus la fin !

20150811_135946
The English Cottage, patchwork, own collection 2018
20150812_021045
The English Cottage, patchwork, own collection 2018
20150812_145658
The English Cottage, patchwork, own collection 2018

Je crois que c’est ce qui a fait que je l’ai remis au placard ! J’avais tellement espéré, à l’époque, pouvoir le commencer rapidement; que ces longues heures (et jours) de découpes m’ont un peu (beaucoup) rebutée… Je craignais que si je ne m’arrête, soit je ne me trompe, soit je n’ai plus le courage pour continuer !

Du coup, le voilà reparti dans le placard… jusqu’à il y a quelques jours !

Pas du tout envie de me plonger dans mon second livre qui végète toujours et qui attend que l’inspiration me reprenne. Il est toujours au stade de statut quo, rangé à son tour dans mes placards, attendant que je veuille bien prendre le temps de tout relire ! Mais si ça peut vous rassurer, le premier jet est fait. Cette fois-ci, je pense que je ferais mes photos moi-même et que je me lancerais également dans sa propre publication, sans passer par la case « éditeur ». Je voudrais proposer quelque chose d’encore plus à mon image mais chut pour l’instant, …il dort… ne le réveillons pas encore que je puisse profiter de faire courir mes aiguilles sur les tissus pour concevoir un peu de choses pour moi… j’ai envie de broderie ajourée, de broderie Hardanger, de patchwork,… sauf que le temps n’est pas à rallonge et qu’il y a tout le reste également à côté; dont mon jardin, avec la taille de mes haies ! Gloups ! De longues heures encore à élaguer tout cela… mais je m’égare !

Donc, pour en revenir à mes moutons (heu, plutôt à mes tissus 😉 !), en revenant de Provence, je me suis mise à commencer à constituer mes blocs ! Eh oui, car il ne faut pas moins de 25 grands blocs !

Le premier bloc central (B) :

2018-08-04 22.22.17
The English Cottage, patchwork, own collection 2018

Le deuxième bloc central (C) :

2018-08-10 13.37.14
The English Cottage, patchwork, own collection 2018

(Je suis désolée pour les couleurs, car les photos ne sont pas géniales, prises principalement la nuit…)

Quant au troisième bloc (A), il n’est pas constitué de plusieurs carrés, donc je n’avais pas à coudre 9 petits carrés entre eux !

Puis, j’ai continué pour voir ce que donnaient les trois blocs « finis » :

les blocs B et C…

2018-08-10 15.20.54
The English Cottage, patchwork, bloc B,  own collection 2018
2018-08-10 16.14.37
The English Cottage, bloc C, patchwork, own collection 2018

…et le bloc A, enfin en visuel :

2018-08-10 18.17.55
The English Cottage, bloc A, patchwork, own collection 2018

Voilà, je ne suis pas au bout de mes peines; mais un jour, sûrement, je le finirais…

Les couleurs ne correspondent plus trop à mes goûts d’aujourd’hui, c’est pourquoi je manque un peu d’enthousiasme…mais je ne désespère pas !! Sait-on jamais ?! Peut-être que si je finis toute une rangée de blocs et que je les assemble entre eux, peut-être que cela me donnera un peu plus l’envie d’avancer… Ce que je trouve un peu lassant, je dois avouer, c’est en fait de répéter toujours la même chose ! Alors 25 blocs, ça va être dur ! Mais sans avoir essayé, je ne pouvais pas me rendre compte de la langueur de la tâche. Il aurait mieux fallu  25 blocs différents les uns des autres; je pense que cela m’aurait plus motivée 🙂 . Là, il va falloir y aller tranquillement, rangée de 5 blocs par rangée de 5 blocs pour garder espoir de le voir naître entièrement …dans un certain temps !

2018-08-17 12.00.48.jpg
The English Cottage, patchwork, blocs B & C, own collection 2018

Allez, restons positive ! Je le terminerais un jour…mais je ne sais trop quand 😉 !

 

A bientôt ❤ !