Sacré héron !

Il y a quelques jours, en ouvrant mes volets, j’ai eu une drôle d’image qui s’offrait à moi : un héron sur le bord de mon bassin ! Le temps d’attraper mon appareil photo, c’était trop tard, je n’ai pu prendre que ces deux clichés du héron qui se sauvait !

20181024_090914
own collection, 2018
20181024_090912 - Copie
own collection, 2018

Il était déjà venu me rendre visite cet été, mais je pensais qu’il m’avait oubliée, ou du moins, qu’il avait oublié mes poissons 😉 ! Mais c’était sans compter sur sa ténacité !

J’ai cherché une solution autre que d’installer un grillage ou un filet tout autour du bassin afin que les grenouilles puissent continuer à venir « lézarder » sur les pierres qui le bordent et pour que je puisse continuer à entretenir sans trop de difficultés ni manipulations ses abords. J’ai craqué sur ces grues bleues japonaises pour dissuader notre cher ami de s’approcher, puisqu’il n’est pas partageur…

20181029_162828
own collection, 2018

Je les ai installées, fixées au sol et ai pris quelques clichés, enchantée de leur prestance..

20181029_162855
own collection, 2018
20181029_162936
own collection, 2018
20181029_162949
own collection, 2018

Puis j’ai commencé à planter des plantes de façon à éviter de laisser les abords du bassin vides pour Monsieur héron, puisque j’avais lu qu’il fallait lui empêcher l’accès du bord de l’eau.

20181101_125902
own collection, 2018
20181101_130001 - Copie
own collection, 2018
20181101_130025
own collection, 2018

Hier, je commandais encore des plantes pour continuer ma croisade contre le héron, n’ayant pas encore fini de planter tous les abords.

Eh bien vous savez quoi ? Ce matin, en ouvrant mes volets, j’ai vu ce que je ne voulais plu voir ! Monsieur héron allègrement les pieds dans l’eau !

En fait, il était légèrement les pieds dans l’eau, car il était sur mon petit îlot central !! J’avais enlevé le pot qui était là car il avait cédé avec le froid de l’hiver dernier. Au final, il va falloir que je remette une plante à cet endroit pour que le héron ne puisse plus venir s’y poser !

20181104_083630 - Copie
own collection, 2018
20181104_083632 - Copie
own collection, 2018

Il a pris son envol dès qu’il m’a vue …

20181104_083635 - Copie (2)
own collection, 2018

Après ces parties de « cache-cache » matinales de ces derniers jours, j’ai finalement réussi moi aussi par le surprendre et le prendre en photo !

Sacré héron !

Il va falloir que je sois encore plus astucieuse que lui 😉 !

 

A bientôt ❤ !

Jardinage « printanier » !

Bien sûr que nous ne sommes pas au printemps ! Mais comment laisser passer une si belle journée automnale ensoleillée que celle d’hier sans profiter au maximum de ses rayons de soleil assez impertinents ?! C’est ce que je fis !

Après avoir retapé la cabane de Laura cet été, …

20180825_195425
own garden, 2018

… je voulais lui donner un petit cadre hors du commun. Aussi, je me mis à la recherche de plantes et de je ne sais quoi d’original qui pourrait évoquer ma fille, sa candeur; en somme, l’innocence d’un/d’une enfant… Mais ne brûlons pas les étapes ! Les vacances scolaires étant propices à me donner un peu plus de temps qu’à la normale, je me suis octroyée le droit d’aller « flâner » dans les jardineries avoisinantes ainsi sur sur le net. J’y ai fait d’intéressantes découvertes dont voici le résultat dans mon jardin après avoir passé de longs moments à préparer le terrain ! Mes doigts souffrent encore aujourd’hui, en tapant sur mon clavier afin de vous écrire cet article, à force d’arracher le gazon pour faire le massif ! Mais je ne regrette en rien ce que je viens d’accomplir…

Voici quelques plantes qui orneront ce petit coin de candeur avec une prédominance de teintes roses pour rappeler l’insouciance et la légèreté recherchées pour ce massif.

De pensées en cyclamens, les chrysanthèmes, de saison, feront également partie de ce cadre voué à la rêverie :

20181023_170907
own garden, 2018
20181023_170705
own garden, 2018
20181022_190317
own garden, 2018
20181023_170826
own garden, 2018

L’hortensia que voilà m’a attirée très fortement au point qu’il a atterri dans mon chariot…

20181022_190330
own garden, 2018

…ainsi que ce poinsettia rosé, tellement habituée à les voir en rouge !

20181023_170739
own garden, 2018

Admirez cette plante !

20181023_170718
own garden, 2018

Et puis mon coeur a basculé à la vue d’une statuette qui correspondait en tout à ce que je recherchais ! Une fillette tenant son doudou lapin dans ses bras, une rose à la main ! Que demander de plus?

Des heures après la préparation du terrain, voici le résultat…

20181023_153742
own garden, 2018

Une vue prise d’à côté de la cabane de Laura :

20181023_160247 - Copie
own garden, 2018

Il me restera encore à rajouter le paillis, mais cela ne presse pas, le plus gros du travail est fait 🙂 …

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Morceaux choisis…

20181023_154139
own garden, 2018
20181023_153841
own garden, 2018
20181023_170221
own garden, 2018

Un gros plan :

20181023_170932
own garden, 2018

 

Et je finirais cet article par ma photo préférée…

20181023_170530
own garden, 2018

 

A bientôt ❤ !

La manufacture Bohin

Je vous avais promis de vous parler de la fabrication des aiguilles Bohin; voilà, eh bien aujourd’hui je me lance –après avoir préparé ma rentrée, ce qui m’avait demandé de laisser quelque peu mon blog de côté pour m’investir à fond dans ma nouvelle classe 🙂  !  J’ai eu la chance de visiter la manufacture qui se trouve à Saint-Sulpice-sur-Risle dans l’Orne, cet été.

20180816_151700
manufacture bohin -own collection 2018
20180816_151707
manufacture bohin -own collection 2018

J’y ai pris de très nombreuses photos et il a fallu trier celles qui étaient intéressantes à vous montrer.

Concernant l’histoire elle-même de l’usine, vous avez ce dossier qui pourrait vous intéresser : l’histoire de l’usine Bohin

20180816_152459
manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Je voudrais seulement vous faire part de la fabrication des aiguilles à coudre.

Pour cela, il y a plusieurs étapes dont la première consiste à choisir le fil qui sera ensuite tortillé afin de le rendre droit.

20180816_153054
manufacture bohin -own collection 2018

Pour cela, le fil passe dans des dresseries rotatives, d’une part, pour le dresser, d’autre part pour le couper en tronçons d’une longueur équivalente à deux aiguilles.

 

20180816_153308
dresseuse rotative –manufacture bohin -own collection 2018

Ensuite, les deux extrémités du tronçon sont limées afin de créer les deux pointes ogivales aux deux aiguilles. C’est l’empointage.

20180816_153240.jpg
empointage -manufacture bohin -own collection 2018

Les étapes suivantes sont l’estampage (le centre du fil d’acier est écrasé à l’emplacement des deux futurs chas) et le perçage (le trou préparé par la matrice d’estampage est alors  débouché par un poinçon), faits par la même machine.

20180816_153435
étapes 5 et 6 –manufacture bohin -own collection 2018
20180816_153504
estampage et perçage du chas –manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Le tronçon est ensuite séparé en son milieu en deux aiguilles distinctes et le chas est débarrassé de la matière superflue (c’est l’ébavurage). Le tout est fait par la même machine (sauf pour les aiguilles trop longues pour lesquelles l’ébavurage est fait manuellement).

20180816_154024
ébavurage –manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Les aiguilles ainsi séparées, il faut les durcir pour leur donner leur utilité finale; car jusqu’à cette étape-ci, le tronçon de fil était mou afin de passer dans les différentes machines. Les aiguilles sont donc placées dans un four chauffé à 835° puis elles finissent leur parcours en tombant dans un bain d’huile froide. C’est la trempe. Les aiguilles étant dures et cassantes, il faut leur donner leur flexibilité en les passant dans un four chauffé à 180° cette fois, c’est le revenu. Les aiguilles deviennent alors dures et souples, mais elles sont pleine d’huile !

Les aiguilles sont alors placées dans un tonneau mis en rotation avec de la sciure, car la sciure absorbant les liquides, les aiguilles sèchent. C’est le sciurage.

20180816_154248
sciurage –manufacture bohin -own collection 2018

Maintenant qu’elles sont sèches, il faut les séparer de la sciure. C’est le vannage. Les aiguilles sont placées dans une machine qui aspire la sciure et laisse tomber les aiguilles propres, en vrac, dans un bac. Il faut dans les ranger. Elles sont alors installées sur un grand plateau en bois rainuré (qui existait déjà en 1833 selon la photo d’époque).

20180816_154318
étape du rangement –manufacture bohin -own collection 2018
20180816_154359 - Copie
photo du XIXe siècle–manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Le plateau est secoué délicatement et dans un sens particulier, ce qui permet aux aiguilles de se ranger superposées au bout du plateau.

20180816_154328
rangement sur plateau–manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Une fois les aiguilles rangées à l’aide du plateau, on les installe dans une toile enduite et on les recouvre d’huile et d’abrasif.

20180816_154407
polissage–manufacture bohin, own collection 2018

La toile enduite est ensuite cousue et placée sur un banc de polissage. Les aiguilles s’auto-polissent par un effet d’engrenage sous la pression des cylindres. C’est le polissage. Cette étape dure 3-4 jours.

20180816_155010
polissage –manufacture bohin, panneau explicatif,  own collection 2018

Une fois le polissage terminé, les aiguilles sont à nouveau nettoyées pour enlever toute trace d’huile.

Les aiguilles sont ensuite nickelées pour les protéger de l’oxydation, tout en les rendant brillantes et glissantes. C’est l’étape du nickelage. Elles sont ensuite nettoyées en passant dans de l’eau savonneuse, de l’eau chaude, de l’eau froide, puis séchées dans un séchoir, et de nouveau sciurées et vannées.

Les aiguilles doivent être à nouveau rangées dans le grand plateau de bois rainuré. Une fois au fond du plateau, la spatules courbée installera les aiguilles dans des pochettes à fond plat, appelées cases.

20180816_155146
mise en cases –manufacture bohin, own collection 2018

C’est la mise en cases; fin des étapes de fabrication du premier étage.

Les aiguilles sont alors apportées au deuxième étage, étage de triage et de conditionnement.

Suite à la coupe et à l’empointage, les aiguilles n’ont pas toutes la même longueur. Alors il faut les trier, c’est le tallage. « Les aiguilles se disposent elles-mêmes sur une roue crantée et à l’aide de taquets précisément calibrés pour chaque longueur d’aiguilles, elles sont redirigées dans des « mains en laiton » ne recevant qu’une même longueur ».

20180816_155621
tallage, machine datant de la fin du XIXe s. –manufacture bohin, own collection 2018
20180816_155654
tallage –manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Un second tri suit le tallage, c’est l’appérissage. Il s’agit cette fois de trier le sens : tous les chas du même côté. La machine à appérir trouve le centre de gravité de chaque aiguille et le côté le plus lourd entraîne la chute !

Ensuite, contrôles de qualité et conditionnement, c’est le piquage. Un piquage peut contenir plusieurs aiguilles identiques ou un assortiment d’aiguilles avec des numéros différents, les numéros correspondants au diamètre. Plus le numéro est grand, plus l’aiguille est fine.

20180816_160211
piquage –manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018
20180816_160221
piquage –manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

A la suite du piquage, il y a la mise en pochettes. La machine découpe le ruban, installe le cellophane, plie la pochette cartonnée et agrafe également !

20180816_160305
–manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018

Les pochettes sont conditionnées dans une boîte cartonnée et les aiguilles sont fin prêtes à arriver dans nos boutiques !

20180816_160321.jpg
–manufacture bohin, panneau explicatif, own collection 2018
20180816_160237
–manufacture bohin, own collection 2018

J’espère que cette longue aventure vous aura intéressé(e)s. J’espère également ne pas faire ombrage à la manufacture par toutes les photos que j’ai insérées dans cet article (auquel cas je les enlèverais); mon but premier étant de promouvoir cet endroit exceptionnel et de donner envie d’aller visiter ce lieu qui regroupe également un musée incroyable ainsi que l’exposition temporaire de patchworks sur Van Gogh dont je vous parlais dans un précédent article —exposition visible jusqu’au 4 novembre 2018.

Je finis mon très long article aujourd’hui par cette photo coup-de-coeur d’un dernier panneau…

20180816_160610.jpg
–manufacture bohin, own collection 2018

A bientôt ❤ !

 

 

The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

Au cours de mon dernier article, je vous parlais « patchwork », eh bien je vais continuer aujourd’hui avec du patchwork effectué sur un même thème : Vincent Van Gogh ! Mais là, rien à voir avec nos petits blocs assemblés les uns aux autres pour faire un centre de table ou encore un édredon; non, car il s’agit de patchwork artistique !  Lorsque que je suis allée visiter la manufacture Bohin (vous savez, les aiguilles à coudre !) et dont je vous parlerais bientôt, j’ai eu la chance de pouvoir admirer cette exposition de 120 tableaux réalisés en patchwork autour d’un de mes peintres favoris, notre cher Vincent ! Cette exposition arrive des Etats-Unis, lieu où le patchwork représentant des paysages, des visages, des animaux,… (patchwork artistique) est assez prisé.

Sur 465 travaux présentés, 200 ont été retenus pour ce Challenge et les 120 tableaux exposés à la manufacture représentent la partie des tableaux qui allaient venir en France !

Sur le lien qui suit, vous avez un article (en anglais) sur certaines personnes/créatrices ayant participé (et on y annonce les 120 tableaux qui vont partir pour la France 😉 )  : The Cherrywood Challenge Designers.

Une photo expliquant le Challenge :

20180816_162734
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

Les photos qui vont suivre ne vous donneront qu’un aperçu du travail accompli et j’espère que vous les apprécierez. J’ai choisi de partager avec vous les tableaux qui m’ont le plus touchée; cependant, tous les tableaux exposés méritent d’être vus car derrière chacun d’eux se cachent des heures et des heures de travail ! Bravo les artistes !

Allez, c’est parti pour la visite…

20180816_161016
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161008
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161730
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_162106
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…détails des 4 tableaux de l’artiste (au-dessus du lit) sur lesquels sont apposés des pins de Van Gogh :

20180816_162116
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_160721
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…les détails du tableau :

20180816_162818
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_162811
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161954
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161608
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161325
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…détails :

20180816_161336
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161344
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_160800
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161300
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161634
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_162352
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…détail pour permettre d’admirer tout le travail de quilting différent !

20180816_162415
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161110
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161205
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…détails incroyables !

20180816_161358
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161405
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_160745
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161458
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

…détails :

20180816_161511
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161520
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

 

20180816_161903
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition
20180816_161911
The Van Gogh Cherrywood Challenge Exhibition

Sur cette splendeur de Suzanne Monroe s’achève ma participation à cette découverte… A vous de découvrir la suite… Je vous donne des infos utiles (dont l’adresse 😉 !) glanées sur le site de la manufacture 🙂 :

Je vous assure, cela vaut le déplacement !

♥♥♥

Une dernière parenthèse avant de vous quitter pour aujourd’hui, car à mon avis, vous devez avoir mal vous savez où, à force d’être assis/assise à lire ma prose 😉 …

♥♥♥

J’ai eu la chance de pouvoir aller à Auvers-sur-Oise, il y a quelques années de cela, afin de faire découvrir Van gogh à mes trois garçons (Vincent, Alexandre et Philippe 🙂 ); alors c’est l’occasion de vous montrer la non moins fameuse auberge et surtout la chambre occupée par Vincent…

Auvers-sur-Oise & Versailles 015
Auvers-sur-Oise, own collection, 2005
(Désolée de ce visiteur sur la photo, mais il était difficile d’avoir l’auberge pour moi toute seule 😉 ! )
Auvers-sur-Oise & Versailles 001
Auvers-sur-Oise, own collection, 2005

…ainsi que la très célèbre église qu’il a peinte…

Auvers-sur-Oise & Versailles 010
Auvers-sur-Oise, own collection, 2005
Auvers-sur-Oise & Versailles 006
Auvers-sur-Oise, own collection, 2005

♥♥♥

Artiste, tu resteras…

Auvers-sur-Oise & Versailles 011
Auvers-sur-Oise, own collection, 2005

…..

 

A bientôt ❤ !

La fête du cheval percheron

Hier, à Saint-Cyr-la-Rosière, dans l’Orne, se déroulait la fête du cheval percheron. Cela n’a rien à voir avec les poupées, mais je voulais faire un petit clin d’oeil à toutes ces personnes qui adorent les chevaux et qui travaillent avec des percherons. Voilà quelques photos également de l’Écomusée du Perche où se déroulait la fête :

20180815_142250
Saint-Cyr-la-Rosière, Orne, 2018. own collection
20180815_151428
Saint-Cyr-la-Rosière, Orne, 2018. own collection

 

Journée très ensoleillée et très agréable où se sont mêlés diverses prestations montées, démonstrations de dressage, traditions équestres (dont le bris des lances), et un très intéressant défilé attelé (centenaire de la guerre 14-18) entre autre. Ceci n’est évidemment qu’un mince aperçu de ce qui s’est déroulé au cours de la journée, mais les photos que j’aies, témoignent de ces instants-là…

Allez, place aux photos !

Voici Qésako de la Chapelle et Valérie :

20180815_143330
La fête du cheval Percheron, 2018. Qésako et Valérie
20180815_143342
La fête du cheval Percheron, 2018. Qésako et Valérie
13
Qésako et Valérie — photo de Valérie B.

Qésako vous salue…

20180815_143542
La fête du cheval Percheron, 2018. Qésako et Valérie

…avant de repartir avec Danube de l’Ambou monté par Isabelle :

20180815_143719
La fête du cheval Percheron, 2018.  Danube et Isabelle

 

L’étalon Dior d’Arzembouy, crinière joliment tressée :

20180815_144347
La fête du cheval Percheron, 2018.  Dior d’Arzembouy.
20180815_144400
La fête du cheval Percheron, 2018. Dior d’Arzembouy

 

Le jeu d’adresse le bris des lances est un jeu au cours duquel les cavaliers doivent tenter de briser leur lance sur un pieu de bois appelé le poteau de quintaine (terme employé au Moyen Âge pour désigner un jeu d’adresse). Les lanciers partent au galop, leur lance dans la main droite, pour tenter de planter leur picot dans le poteau sans lâcher la lance ! Cette fête est unique en Europe. Ici, le cavalier vient se placer pour son départ…

20180815_160917.jpg
La fête du cheval percheron, 2018. Bris des lances

♠♠♠♠♠

Quelques images du défilé au cour duquel nous avons écouté une correspondance lue entre un mari au front et son épouse qui l’attendait chez eux, à la campagne, et qui s’occupait de la ferme pendant son absence et jusqu’à son retour, à la fin de la guerre…

20180815_164644
La fête du cheval Percheron, 2018. own collection
20180815_164654
La fête du cheval Percheron, 2018. own collection
20180815_165025
La fête du cheval Percheron, 2018. own collection
20180815_170117
La fête du cheval Percheron, 2018. own collection
20180815_170652
La fête du cheval Percheron, 2018. own collection

 

Et pour finir cette page, une dernière photo d’une gargouille …qui nous observait 😉 !

20180815_153553
Saint-Cyr-la-Rosière, Orne, 2018. own collection

 

Voilà, loin du monde des poupées, ces élégants chevaux nous ont ravis ! Quel travail !

 

A bientôt ❤ !

 

 

 

Les Estivales du Bec-Hellouin 2018

Me voilà à quelques heures de mon exposition/dédicace, et pour vous, en avant-première, quelques photos de mes poupées exposées à la vente en plus de quelques robes, gilets, bérets..

Poupées neuves, choisies tout particulièrement pour cette vente, chaussures neuves en cuir, venant d’outre-atlantique pour celles/ceux qui connaissent…et de très longues heures de travail…

Travail soigné avec des robes entièrement surfilées comme à mon habitude..20180731_201300

 

Profitons de ce retour de Provence pour une première tenue faite dans un des tissus achetés là-bas…sur une poupée Corolle :

20180731_150058
own collection, 2018
20180802_203026
own collection, 2018
20180731_203638
own collection, 2018

 

Poupée 2 :

20180802_202557
own collection
20180802_202628
own collection

 

Poupée 3 :

20180731_184454
own collection, 2018
20180731_184313
own collection, 2018
20180802_203512
own collection, 2018
20180802_203550
own collection, 2018

 

Poupée 4 :

20180802_203723
own collection
20180802_203819
own collection
20180802_203812
own collection
20180802_203731
own collection

 

Poupée 5 :

20180802_174631
own collection, 2018
20180802_174724
own collection, 2018
20180802_202802
own collection, 2018

 

Poupée 6 :

20180802_203116
own collection, 2018
20180802_203146
own collection, 2018
20180802_203212
own collection, 2018
20180802_203202
own collection, 2018

Et pour finir, une photo que j’adore tout particulièrement…

20180802_203219
own collection, 2018

 

Elles sont uniques de part leur tenue…

J’espère qu’elles vous plairont, car moi, je les adore !!!

Peut-être nous croiserons-nous demain (heu, dans quelques heures), au fil de votre promenade au cours de ces Estivales; en tout cas, si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à venir me voir, cela me fera tellement plaisir !

En attendant, prenez soin de vous et…

…A bientôt ❤ !

 

Les Estivales du Bec-Hellouin 2018

Une petite info ce soir 🙂 ; ça y est, c’est le grand retour des Estivales du Bec-Hellouin avec son marché artisanal auquel je participe à nouveau !

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

flyers-bec-hellouin 2018-page-0 -1-
flyer 2018

Cette année, petite nouveauté; j’y proposerais, quelques poupées à la vente, habillées par mes soins 🙂 !

En attendant, je vous souhaite une douce et belle soirée !

20180731_201300
own collection, 2018

À bientôt  ❤ !

 

En Provence (4) …

Chaleur et soleil, rien de tel pour aller à la mer ! Il y a quelques jours de cela, nous sommes allés à  Bandol (dont voici une photo d’un petit bout du port 😉 )…

20180724_115729
Bandol, own collection 2018

…afin d’embarquer pour l’île de Bendor.

20180724_121311
Bandol, own collection 2018

Nous quittons le port et en route vers un havre de paix…

20180724_121439
Bandol, own collection 2018

Ma souris est heureuse de naviguer pour la première fois ; ) !

20180724_120902
Bandol, own collection 2018

Nous nous rapprochons de l’île…

20180724_121504
Bandol, own collection 2018

D’ailleurs, la navette Bandol-Bendor-Bandol est en train de quitter le port de Bendor; ce qui nous fera de la place pour y entrer tranquillement 🙂 .

20180724_121826
Ile de Bendor, own collection 2018

L’eau est d’une couleur incroyable et le paysage, magnifique !

20180724_121906
Ile de Bendor, own collection 2018
20180724_121944
Ile de Bendor, own collection 2018
20180724_122637
Ile de Bendor, own collection 2018

Un endroit de rêve pour se baigner (malgré le fait que je n’ai pas trouvé l’eau si chaude que ça 😉 ) et oublier que le temps passe très vite ! Ceci dit, il faut savoir être vigilent avec les oursins qui ne sont pas très loin !

20180724_135906
Ile de Bendor, own collection 2018

—– Journée bien agréable !

Voilà, c’était mon dernier petit reportage sur ces vacances en Provence où le soleil était bien présent, mais la chaleur étouffante ! Un petit bol d’air frais (heu, non, bien chaud 😉 !) pour vous changer de la Normandie !

A bientôt ❤ !

 

En Provence (3)…

Aujourd’hui, je  ne vais pas vous parler poupée, tissu ou broderie; mais savon ! Et pas n’importe lequel, car en Provence, de quel savon puis-je vous parler si ce n’est du savon de Marseille?

Nous nous sommes rendus au 66 chemin de Sainte-Marthe à Marseille où nous avons pu visiter la savonnerie.

20180723_102502
Savonnerie Marseille, own collection, 2018
20180723_102515
Savonnerie Marseille, own collection, 2018

Dans les ateliers, dont le toit est en châtaignier, …

20180723_103406
Savonnerie de Marseille, own collection, 2018

…nous avons pu voir les chaudrons.

20180723_105202
savonnerie de Marseille, own collection 2018

Cet atelier est partagé en deux rangées de chaudrons. Dans la rangée de droite, les chaudrons contiennent la pâte à savon faite à base d’huile d’olive. Dans la rangée de gauche, les chaudrons contiennent la pâte à savon faite à base d’huile de palme.

Un des premiers chaudrons fait en briques réfractaires :

20180723_103351
Savonnerie de Marseille, own collection, 2018

Les chaudrons étaient chauffés avec du charbon, à l’époque; mais aujourd’hui, ils le sont grâce au gaz. Tout se passe en dessous des grilles :

20180723_105332
savonnerie de Marseille, own collection 2018

 

En se rapprochant d’un chaudron, on peut voir de la pâte à savon collée sur les parois de la cuve; et dans le fond, on distingue légèrement le savon..

20180723_105117
savonnerie de Marseille, own collection 2018

 

Pour faire du savon, il suffit de quatre ingrédients : l’huile, l’eau, le sel et la soude. Mais pour vous expliquer tout cela, voici ce que je vous ai copié du blog de la savonnerie (je vous ai mis les références tout à la fin de la citation) :

 

 

 

 

 

En Provence (2)…

Je vous parlais de cigale avant-hier, et voilà qu’hier, au cours de notre promenade que je vous raconterai plus tard, j’ai pu prendre Dame Cigale en photo. Cette fois-ci, elle est venue sur un de mes fils, sur Laura et sur moi ! Il paraît, dans le Midi, que cela porte bonheur d’avoir une cigale qui se pose sur soi 🙂 . Espérons que cela soit vrai 😉 !

La voici dans la paume de ma main en train d’explorer ma peau 🙂 !

20180724_181533
own collection, 2018

Elle ne semble pas très timide et la voilà qui grimpe sur un des brassards de Laura (que j’avais à la main) et elle  semble nous étudier à son tour !

2018-07-24 18.13.04
Own collection, 2018

Laura m’a dit qu’elle avait une tête de grenouille !

Ma puce s’est prise d’affection pour cette cigale et elle est restée là à l’observer sur son doigt jusqu’à temps que Dame Cigale prenne son envol !

20180724_181905
Laura et la cigale, 2018

Sacrée cigale !

Dans le Midi, il y a cette fleur sauvage que l’on trouve un peu partout et que j’aime beaucoup : la mauve. Vous connaissez ? J’adore ses pétales et sa couleur !

20180722_131650
Own collection, 2018

Je n’en avais jamais pris en photo, et son souvenir commençait à  s’estomper; aussi, voici une photo qui pourra m’inspirer pour une broderie à venir 😉 .

Tout cela pour vous montrer aujourd’hui ma petite avancée du « block three » de Lynette 😉 , car entre visites, baignades et  farniente 🙂 (heu,  non pas trop à vrai dire 😉 ), le temps passe également très vite en congé et je n’avance pas beaucoup !

20180722_182647
own collection, Lynette Anderson 2018
20180722_182709
own collection, bom Lynette Anderson 2018
2018-07-22 18.29.49
Own collection, Lynette Anderson 2018.

Il me reste encore de la broderie à faire en haut des maisons et cela sera fini 🙂 .

En attendant  une petite gourmandise, spécialité d’ici… Il s’agit d’un Castel 😉 !

2018-07-22 18.38.15
Own collection,  2018

Mmmm!  Un vrai délice!

À bientôt  ❤ !