3. Tutoriel « Robe japonisante »

Voici aujourd’hui un tutoriel pour vous aider à réaliser la robe japonisante de la page 20 ainsi que l’Empiècement de la robe boule (page 16) de mon livre :

20170614_163812
Emma Jane & Anh Lyn

Tout d’abord, et je m’en excuse platement, il y aura deux légères modifications à apporter aux patrons : 1- il faut rajouter le repère pour les fronces sur la Manche à 1 cm de la pliure du tissu (1); et 2- déplacer le repère de couture de l’Empiècement Dos à 2,5 cm au lieu des 1,7 cm sur le patron (2) :

Inked20181111_173646_LI
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Cela ne modifie en rien les patrons, il suffira juste de prolonger la couture des Empiècements Dos de quelques millimètres.

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Il vous suffit ensuite de dessiner les différentes pièces du patron sur les tissus ou le tissu de votre choix. Ici, j’ai choisi de faire l’Empiècement de la robe d’une couleur et la Jupe ainsi que les biais d’une autre couleur :

20181107_192738
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018
20181107_101037
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Seules les différentes parties de l’Empiècement sont représentées ici.

Pensez à laisser une marge de couture avant de découper les différentes  pièces (sauf pour les longs côtés des biais, ce n’est pas nécessaire). Cette photo pourra vous aider.

20181107_103124
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

 

Pour l’assemblage, je commence par les manches.

Endroit contre endroit, je place le biais sur l’extrémité  de la manche et je pique. Ensuite, je surfile les coutures fermées et le reste du biais :

20181107_110418
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je replie le biais vers l’intérieur et je pique sur l’endroit à 1 mm environ de la couture de montage :

20181107_111950
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018
20181107_112449
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Les deux manches prêtes, je prépare les fronces :

20181107_112907
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

 

Je laisse les manches de côté et commence l’Empiècement, c’est à dire le haut de la robe. Pour ce faire, j’assemble les Empiècements Dos et Devant aux épaules, endroit contre endroit, et je surfile coutures ouvertes après avoir préparé les fronces entre les repères :

Je reprends les manches et je vais commencer à les assembler à l’empiècement ainsi obtenu :

20181107_132619
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Pour que cela soit plus facile, je couds cette manche en 3 temps : je commence par une extrémité de manche, puis par l’autre extrémité et ensuite je finis par la partie fronces. Je place mes épingles :

20181107_133659
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018
20181107_134433
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je surfile et pique à la machine de l’extrémité jusqu’au premier repère des fronces. Je passe ensuite à l’autre extrémité de cette même manche et je fais de même : épingles, surfilage et je pique jusqu’au premier repère des fronces :

20181107_141309
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Puis je répartis les fronces, surfile et pique :

20181107_143505
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

J’enlève les fils de montage, découpe le surplus de tissu et surfile coutures fermées :

20181107_144409
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Voilà une première manche assemblée à l’empiècement :

20181107_144622
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je passe à la deuxième manche : il est plus compliqué de placer toutes les épingles en même temps avant de surfiler et de piquer ensuite; mais je voulais vous montrer ce que cela donne. Le coton a la particularité de ne pas être trop rigide et de permettre cette gymnastique…

20181107_151614
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Les deux manches sont enfin assemblées :

20181107_153058
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Gros plan sur l’endroit du travail :

20181107_153130
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Gros plan sur l’arrière du travail :

20181107_153244
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je vais maintenant fermer la partie sous les manches; en fait, les futurs côtés de la robe, endroit contre endroit :

20181107_154834
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je n’oublie pas de surfiler coutures ouvertes cette fois. Voici l’endroit du travail, les côtes de la future robe étant cousus :

20181107_160424
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je place ensuite la patte de fermeture (vous avez le tutoriel dans le livre à la page 12) après avoir assemblé les deux Empiècements Dos, endroit contre endroit, sur 2,5 cm en partant du bas des Empiècements Dos :

20181107_163350
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Puis je pose mon biais encolure de la même façon que j’ai placé le biais aux manches. J’ai fait le choix de bien resserrer les fronces de l’Empiècement Devant, donc il me restera un peu de marge dans la longueur de mon biais (comme sur la photo ici). Je découpe le surplus en laissant une marge de couture que je rentre à l’intérieur, comme au démarrage de la pose de ce même biais (ce que vous voyez du côté droit de la photo) :

20181107_170055
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

L’empiècement est terminé :

20181107_175524
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Après avoir fermé la partie Jupe, endroit contre endroit, (assemblage et surfilage coutures ouvertes du futur dos de la robe); j’en fronce le haut (future taille de la robe) et j’assemble la Jupe à l’empiècement, en répartissant les fronces. Surfilage coutures fermées. Puis, je pique à 1mm environ de cette couture de montage.

20181107_190706
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

Je fais l’ourlet de la robe et je pose mon velcro dans le dos.

20181107_193741
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

La robe est terminée !

20181107_193423
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018
20181107_193331
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

J’espère que ce tutoriel vous aura aidé… et encore mille excuses pour les erreurs dans la relecture de mon manuscrit avant impression, je ne suis pas parfaite..

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Quelques photos supplémentaires après la pluie de ce matin !

20181111_155705
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018
20181111_155913
robe japonisante – robe boule ; own collection 2015-2018

 

 

ange-18

Une pensée bien spéciale aujourd’hui…

A bientôt ❤ !

2. Robe manches longues pour Lily Rose

Petit glossaire utilisé :

Empiècement (Devant/Dos) = partie haute de la robe (Devant/Dos), bien souvent, au dessus de la taille de la robe.
Jupe = partie basse de la robe qui commence à la taille.

———–

Réalisation :

Empiècement/doublure encolure :

  • Surfiler les côtés extérieurs de la doublure de l’encolure.
  •  Piquer l’encolure avec sa doublure, endroit contre endroit.
  •  Surfiler la couture ainsi faite.
    20170319_170615
    Le Grenier de Lizzy 1, endroit du travail

    20170319_170637
    Le Grenier de Lizzy 2, envers du travail
  • Retourner la doublure sur l’envers de l’empiècement de façon à ce qu’elle soit bien en place.
  • Repasser la doublure de l’encolure ainsi en place.
    20170319_172403
    Le Grenier de Lizzy 3

     

Manches :

  • Froncer le haut de la manche entre les repères.
  • Assembler le haut de la manche sur l’empiècement.
  • Piquer. Surfiler les coutures ensemble.
  • Faire de même pour l’autre manche.
20170319_181951
Le Grenier de Lizzy 5, pose des manches
  • Surfiler tout le tour des manches.
20170319_183355
Le Grenier de Lizzy 6, surfilage
  • Faire l’ourlet du bas de manche.

    20170319_202038
    Le Grenier de Lizzy 7, bas de manches
  • Rajouter un galon de dentelle si vous le souhaitez.
    20170319_202957
    Le Grenier de Lizzy 8, pose dentelle

    20170319_203646
    Le Grenier de Lizzy 9
  • Fermer les manches, endroit contre endroit, ainsi que le dessous de manche dans le prolongement.
  • Surfiler  le dessous de manche, coutures ouvertes .
    20170319_210752 - Copie
    Le Grenier de Lizzy, Lily Rose essayant son début de robe 🙂
    20170319_210717 - Copie
    Le Grenier de Lizzy, Lily Rose

     

    Jupe :

  •  Surfiler le dos de la jupe. (flèches simples sur la photo)
  • Replier vers l’intérieur et surpiquer à 3-4 mm du bord de la robe.
  •  Faire de même pour l’autre côté.
  •  Froncer le haut de la jupe. (flèche double sur la photo)
  •  Faire coïncider les repères de la jupe aux coutures de dessous de manches de l’empiècement. Piquer.
  • Surfiler ensemble.

    20170322_171439 - Copie_LI
    Le Grenier de Lizzy 10
  • Faire l’ourlet au bas de la robe.

    20170322_173200
    Le Grenier de lizzy 11
  •  Surfiler l’empiècement dos. 
  • Replier vers l’intérieur et surpiquer à 3-4 mm du bord de la robe.
  • Faire de même pour l’autre côté.
  • Sur l’endroit du travail, surpiquer la taille à 1 mm de la couture de montage.
  • Surpiquer l’encolure à 1 mm de la couture de montage.
  • Coudre scratch ou bouton pression dans le dos.
20170322_185301 - Copie
Lily Rose 
20170322_185332
Lily Rose

 

A bientôt ❤ !

3. Confection des petits chapeaux

Comme promis, voilà un petit tutoriel pour vous expliquer la confection des petits chapeaux qui accompagnent quelques unes de mes tenues… et dont vous pouvez voir quelques photos dans mon livre :

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Tout d’abord, parlons du matériel.

Pour faire un petit chapeau, j’ai besoin d’un moule à chapeau en fonction de la circonférence de la tête de la poupée :

20170218_192018
confection chapeau

J’ai besoin de tresse Pagliani :20170221_152042

… de colle spéciale pour chapeaux et de scotch double-face.

Ce matériel me vient des Etats-Unis car je ne le trouve pas chez nous, en France ! Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir cherché ! Le comble, dans tout ça, c’est que les tresses Pagliani sont fabriquées en Suisse !

 

Une fois que vous êtes disposés à vous lancer, il ne faut pas avoir une casserole de lait en train de chauffer pour un chocolat chaud, car vous en avez pour quelques heures de confection ! Pour un travail soigné, méticuleux et délicat, il faut bien compter entre 4 à 5 heures (selon la taille du chapeau- ici, je vous parle de chapeaux concernant les Chéries, bien sûr) ! Oui, vous avez bien lu, 4 à 5 heures 😉 !

Ensuite, il faut que la colle sèche bien, avant de commencer à décorer votre chapeau (si vous souhaitez le décorer), et pour cela, on peut laisser s’écouler bien deux jours, selon le temps (un peu moins, si c’est la canicule dehors) !

Allez, c’est parti !

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Je prépare un petit pot pratique avec la colle spéciale et m’assure qu’il n’y ait pas de « noeuds » dans ma longue tresse Pagliani.

Je positionne mon scotch double-face sur tout le pourtour extérieur du moule. Personnellement, je préfère utiliser du scotch que je replis sur lui-même, c’est plus facile, ensuite, à enlever.

20170218_192041
confection chapeau

Le travail peut alors commencer : je positionne la tresse sur le pourtour du moule en vérifiant qu’elle adhère bien au scotch et une fois que j’ai fini le premier tour, je commence à mettre la colle comme sur la photo, de façon à y placer le tour suivant.

20160407_113941
confection de chapeau
20170218_194955
confection chapeau

Et j’avance ainsi, tour après tour, petit point de colle par petit point de colle, jusqu’à la grande cheminée, comme je l’appelle, où, là, aïe ! il faut être prudent afin de ne pas rater l’ascension et de ne pas se retrouver avec un « chapeau crevé », comme dirait Laura !

20170218_201933
confection chapeau
20170218_204003
confection chapeau

J’arrive au sommet et continue tranquillement le collage de la tresse en me méfiant de ne pas laisser de jours, également, entre les différents tours, et surtout, lorsque le moule change de courbe..

20170218_211133
confection chapeau
20170218_212840
confection chapeau

Voilà, le plus dur est fait, maintenant, il ne s’agirait pas de rater le sommet !

Je continue mon collage minutieux jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une petite ouverture…

20170218_215607
confection chapeau

…et c’est à ce moment-là que l’on a le verdict si « ça passe ou ça casse », car il s’agit ici de décoller le chapeau de son moule afin de le terminer !

Précautionneusement, je décolle petit à petit le chapeau de son moule et coupe la tresse en en laissant deux bons centimètres qui dépassent. Puis, je passe le bout de ma tresse par la minuscule ouverture précédemment laissée de façon à ce qu’il (le bout de tresse) ressorte à l’intérieur du chapeau.

Je m’arrange alors pour coller correctement ce petit bout et donc « fermer » mon chapeau !

Voilà, le chapeau est prêt!

De façon à ce qu’il garde bien la forme du moule, je nettoie correctement mon moule et j’y replace le chapeau dessus, en veillant à ce qu’il ne colle pas trop. Je le laisse ainsi sécher.20160427_165205 - Copie.jpg

 

Lorsque je décore mes chapeaux, j’y ajoute ruban ou fleurs confectionnées dans du papier de mûrier, selon l’arrangement que je souhaite obtenir, en fonction de mes petites tenues. Ces fleurs, je les achète également à l’étranger (c’est triste à dire, mais je ne trouve pas tout ce qui me plait chez Nous 😦 ), elles viennent de Thaïlande !

Il faut prévoir encore un peu de votre temps pour arriver à obtenir satisfaction et le chapeau dont vous êtes entièrement satisfaite.

20160407_130649-copie
own collection

Mes dernières confections, pas encore décorées :

20170221_152147
own collection
20170221_152209
own collection

Dans un autre style :

20160407_154633
own collection, hat for Boneka

 

Maintenant vous savez que derrière un petit chapeau de cette taille, se cachent de longues  et très longues heures de travail… ❤ !

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Chapeau mis en vente dans ma boutique :

20160601_185543
own collection

 

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

 

Pour le plaisir des yeux…

20160601_221258-copie
Emma Jane
20170218_165727
Marianne

 

Au plaisir de vous lire 🙂 !

A bientôt ❤ !

 

 

 

 

 

 

2. Broderie au point de croix; comment broder sur simple tissu ?

Pour broder un motif sur tissu sans insertion de toile aïda, il suffit de placer (et surfiler) ce que l’on appelle de la toile tire-fils à l’endroit où l’on veut broder le  motif en question.

Voici mon patchwork de tissus, point de départ de ma création, sur lequel je voulais broder deux petites filles tirées d’un de mes livres coup de coeur (références plus bas):

20150719_180306-copie

Sur ce patchwork de tissus, j’y ai surfilé un morceau de toile tire-fils (suffisamment grand pour recevoir la broderie) et ai commencé mon travail de broderie comme si c’était de la toile aïda :

20150722_022418-copie
patchwork de tissus + toile tire-fils
20150724_020400
patchwork de tissus + toile tire-fils brodée

Une fois la broderie terminée, je retire les fils un à un de la toile tire-fils et j’obtiens mon patchwork de tissus, brodé selon mon souhait de départ :

20150725_014821
patchwork de tissus, brodé

 

Je souhaitais ajouter un deuxième motif. Pour cela, j’ai à nouveau surfilé de la toile tire-fils à l’endroit choisi et ai commencé ma nouvelle broderie :

20150726_021529
patchwork de tissus, brodé
20150728_000018
patchwork de tissus, brodé

Celle-ci terminée, je retire les fils de la toile tire-fils (toujours l’un après l’autre) afin d’obtenir mon patchwork de tissus, brodé :

20150728_015710
patchwork de tissus, brodé du deuxième motif
20150728_015613-copie
les deux broderies
20150728_124330-copie
patchwork terminé

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Les deux motifs sont tirés de ce très joli livre :

Si vous êtes un peu « fleur bleue », un brin romantique, un soupçon nostalgique du passé, ce livre est fait pour vous !

Bonne soirée ❤ !

 

 

 

 

 

1b. Petite robe sans manches, illustrée

1bCe soir, je voudrais donner un petit coup de pouce aux personnes qui sont en train de « plancher » sur un de mes patrons afin de concourir pour essayer de remporter un lot pour la confection d’une petite robe  (cf: article 1, 2, 3, c’est parti ! » du 4 décembre) grâce au jeu organisé par Mireia sur Facebook.visuel_fb_poupees2-1

Aussi, voici le tutoriel de la petite robe sans manches auquel j’ai rajouté des photos, histoire que cela soit plus explicite pour certaines personnes qui n’ont jamais fait de couture et qui veulent se lancer…

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Petit glossaire utilisé :

Empiècement (Devant/Dos) = partie haute de la robe (Devant/Dos), bien souvent, au dessus de la taille de la robe.
Jupe = partie basse de la robe qui commence à la taille.

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Réalisation :

Empiècement/doublure :

– Coudre les épaules Devant et Dos de l’empiècement.
– Coudre les épaules Devant et Dos de la doublure.

20161118_223306-copie
endroit du travail
20161118_223411-copie
envers du travail

– Surfiler les coutures ouvertes.
– Assembler, endroit contre endroit, l’empiècement et la doublure.
– Piquer l’encolure.
– Piquer le tour des manches.20161118_231756-copie

– Surfiler ensemble les coutures ainsi faites.
– Retourner l’ensemble sur l’endroit à l’aide d’un guide-passe. (Attention, opération délicate !)20161118_233144

20161118_233235

20161118_233357

20161118_233505

20161118_233535

20161118_233553

20161118_233858-copie

– Coudre les dessous de manches (empiècement Devant avec empiècement Dos et ce, dans le prolongement de la doublure Devant avec la doublure Dos).20161118_234620-copie

20161118_234706-copie

– Surfiler ces coutures, ouvertes.20161118_235151

– Positionner l’empiècement correctement sur la doublure et surpiquer les    emmanchures à 1 mm du bord (si vous le souhaitez). 20161118_235315
– Coudre les coutures côtés (empiècement Dos avec doublure Dos). 

– Surfiler ces coutures, ouvertes.

20161119_002935

20161119_003122

20161119_003053

20161119_003600
côté extérieur de l’empiècement

– Surfiler le bas de la doublure.

20161119_003530
côté intérieur de l’empiècement

Jupe :

– Surfiler les côtés et le bas de la jupe.
– Finir les deux côtés de la jupe en piquant à 3-4 mm du bord.

– Froncer le haut de la jupe.
– Faire coïncider les repères de la jupe aux coutures de dessous de manches de    l’empiècement. Piquer.
– Surfiler ensemble.

– Rabattre la doublure sur la couture. Coudre à la main.
– Sur l’endroit du travail, surpiquer la taille à 1 mm de la couture de montage.

– Surpiquer également à 1 mm du bord, l’encolure, ainsi que le bord des empiècements  dos.

– Faire l’ourlet au bas de la robe. (Dans ce modèle, j’ai rajouté un galon de dentelle.)

20161119_011016

20161119_011411

– Coudre le scratch dans le dos. (Pour ce modèle-là, j’ai cousu le velcro -scratch- au cours de la confection de l’empiècement). 

20161204_204357
extérieur de la robe
20161204_204327
intérieur de la robe

20161204_205023

Histoire de …patrons!

Qui, au cours de ses confections en couture n’a pas eu recours à des patrons dessinés à main levée ? Est-ce pour autant un handicap à la confection du vêtement tant désiré de voir naître sous ses doigts? Non, pas que je sache, car le plus important, est le vêtement fini !

(patron acheté et références masquées suivi de 2 patrons de ma collection)

Il est bien sûr évident que lorsque vous reproduisez vous-même un patron en le décalquant, il sera dessiné …à main levée ! A moins que vous ayez le matériel adéquat pour photocopier livre/ modèle… à portée de main, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Et que faites-vous des planches de patrons où plusieurs patrons (en grand format) sont enchevêtrés les uns aux autres et seulement différenciés par un code couleur? Les photocopiez-vous aussi (petit bout par petit bout ) ou bien avez-vous recours au « set de papier patron à recopier » spécialement conçu afin de reproduire vos patrons vous-même …à main levée ?

20170221_113216

Pour moi, des patrons dessinés à main levée ont tout autant de mérite que des patrons dessinés avec programmes spécialisés sur ordinateur et qui coûteraient, semble-t-il, une fortune. A moins de travailler dans le milieu pour avoir accès à de tels programmes, ou d’avoir les moyens de se les procurer… Et quand bien même les patrons dessinés à main levée ne plaisent pas à tous/ toutes; ce que je conçois tout à fait car j’ai toujours pensé (et je pense toujours) que même si  les goûts et les couleurs diffèrent; le respect, lui, est pareil pour tous.

Le plus important, dans l’histoire, c’est le résultat final…le vêtement qui ressortira indemne de cette question de patron dessiné à main levée et/ou programmé !

Lorsque j’ai voulu proposer mon travail dans un livre, c’était dans le seul but de faire ressentir à d’autres mamans ce bonheur intense que de voir les yeux de son propre enfant pétiller à la vue d’une petite robe confectionnée par ses mains. Loin de moi l’idée de prétendre à quoi que ce soit et de me prendre de haut…

Il y a quelques jours seulement, un groupe de couture proposait justement de montrer l’envers du décor, c’est-à-dire, de montrer l’intérieur du vêtement confectionné, qui doit être aussi « beau » que l’extérieur. Je vais donc profiter de cette idée géniale pour conclure mon article en vous dévoilant l’intérieur de certaines de mes créations et vous laisserais donc vous faire votre propre idée sur l’importance d’un patron dessiné à main levée ou bien assisté par ordinateur, tout en ayant à l’esprit que mon seul but était de proposer mon aide à des mamans dans la confection de petits modèles; rien d’autre..

Voilà un aperçu de mon travail..

1. Petite robe sans manches

Petit glossaire utilisé :

Empiècement (Devant/Dos) = partie haute de la robe (Devant/Dos), bien souvent, au dessus de la taille de la robe.
Jupe = partie basse de la robe qui commence à la taille.

Réalisation :

Empiècement/doublure :

– Coudre les épaules Devant et Dos de l’empiècement.
– Coudre les épaules Devant et Dos de la doublure.
– Surfiler les coutures ouvertes.
– Assembler, endroit contre endroit, l’empiècement et la doublure.
– Piquer l’encolure.
– Piquer le tour des manches.
– Surfiler ensemble les coutures ainsi faites.
– Retourner l’ensemble sur l’endroit à l’aide d’un guide-passe. (Attention, opération délicate !)
– Coudre les dessous de manches (empiècement Devant avec empiècement Dos et ce, dans le prolongement de la doublure Devant avec la doublure Dos).
– Surfiler ces coutures, ouvertes.
– Positionner l’empiècement correctement sur la doublure et surpiquer les    emmanchures à 1 mm du bord.
– Coudre les coutures côtés (empiècement Dos avec doublure Dos).
– Surfiler ces coutures, ouvertes.
– Surfiler le bas de la doublure.

Jupe :

– Surfiler les côtés et le bas de la jupe.
– Finir les deux côtés de la jupe en piquant à 3-4 mm du bord.

– Froncer le haut de la jupe.
– Faire coïncider les repères de la jupe aux coutures de dessous de manches de    l’empiècement. Piquer.
– Surfiler ensemble.

– Rabattre la doublure sur la couture. Coudre à la main.
– Sur l’endroit du travail, surpiquer la taille à 1 mm de la couture de montage.

– Surpiquer également à 1 mm du bord, l’encolure, ainsi que le bord des empiècements  dos.

– Faire l’ourlet au bas de la robe.

– Coudre le scratch dans le dos.

Premières notions de couture

Dans ce premier article, je dirais juste ce qui est nécessaire de savoir pour bien commencer la confection d’un petit vêtement de poupée. Vous le savez toutes déjà sûrement, mais rien de tel qu’un petit rappel pour aider les débutantes en couture..

Tout d’abord, pensez à avoir des patrons spécialement conçus ou ajustés (agrandis ou diminués) à la taille de votre poupée.

[Dans mon livre, je présente des patrons à taille réelle qui peuvent servir aussi bien aux poupées Les Chéries de Corolle qu’aux poupées Paola Reina de sensiblement la même taille –32 /33 cm. (Je ne touche aucune commission de la part des fabricants de ces poupées!)]

Une fois les patrons en main, les reproduire sur une feuille rigide et transparente de rétroprojecteur par exemple, cela évitera de les dessiner à chaque fois et surtout, cela sera plus pratique pour dessiner les patrons sur l’envers du tissu. (N’oubliez pas le stylo feutre adéquat pour le transparent !)

Avant de tracer les patrons sur le tissu, vérifiez bien si les patrons comprennent la marge de couture ou pas. Si non (comme dans mon livre), pensez à laisser une marge de 6-7 mm pour les coutures et 1,5 à 2 cm pour les ourlets. Puis, couper les différentes pièces du patron selon le modèle choisi.

Attention au placement des patrons sur tissus à rayures, à carreaux, à motifs. Raccordez les dessins avec le plus grand soin !

Respectez également le sens du fil lors de la pose du patron sur le tissu.

Ne pas oublier la symétrie pour certaines pièces: lorsqu’il faut les couper 2 fois (dos, manches,…) pensez à retourner le patron (effet miroir).

20160821_165557

PETIT GLOSSAIRE UTILISE:

faufiler: coudre provisoirement à grands points.

piquer: assembler deux parties en les cousant.

surfiler: utiliser le point zigzag (ou autre point) au bord du tissu afin qu’il ne s’effiloche pas.

surpiquer: faire apparaître une piqûre à 1-2 mm d’une couture de montage.