26. Sophie, blogueuse Lyonnaise

Le 12 novembre dernier, Lucky Sophie*, blog d’une maman Lyonnaise de 3 enfants sur les sorties, activités & voyages en famille, proposait également un article sur mon livre qui a été reçu en service de presse.

Sophie parle de sa fille, La Miss, en évoquant avec nostalgie le temps où celle-ci faisait des vêtements pour sa poupée Corolle :

Couture : robes pour les poupées Corolle Chéries

La Miss et moi gardons un souvenir ému de notre cession de couture à l’atelier Corolle : la Miss avait pu coudre elle-même des petits habits pour sa poupée Chérie.

Certes, ce n’est pas la tenue la plus raffinée qui existe mais il y avait un brin de fierté « je l’ai fait moi-même » à pouvoir habiller sa poupée avec les habits qu’elle lui avait confectionnés.

Aujourd’hui, bien sûr, la Miss ne joue plus à la poupée (et ce depuis trop longtemps !) mais la poupée Chérie et sa tenue singulière sont toujours là, dans un placard, en souvenir.

Puis, Sophie introduit le livre qu’elle a eu entre les mains :

Quand j’ai feuilleté le livre Robes de Poupée pour les Chéries Corolle de Joëlle Leccia, j’ai eu un brin de nostalgie, j’aurais aimé sortir ma machine à coudre pour confectionner de nouvelles jolies tenues pour la poupée de ma fille.
Couture : robes pour les poupées Corolle Chéries

Livre qui donne envie de confectionner les petits modèles présentés…

Ce livre présente 16 adorables modèles de robes sophistiquées ou champêtres, avec des patrons à taille réelle. Et comme les besoins en tissu (bien indiqués) sont de faibles dimensions, cela peut même être une occasion de valoriser ses chutes !

Couture : robes pour les poupées Corolle Chéries

Sophie rajoute, en fin d’article :

Un livre coup de coeur à glisser négligemment sur la table des mamans ou mamies couturières pour faire plaisir à leurs petites filles ! 🙂

Peut-être même à glisser au pied du sapin pour un cadeau de Noël original, pourquoi pas?

Merci, Sophie, d’avoir si gentiment proposé de présenter mon livre sur votre blog.

 

Je finirais cet article par ce que m’a écrit Sophie :

« Bonjour Joëlle,

Un grand bravo à vous pour ce très beau livre qui donne envie de sortir sa machine à coudre et de jouer à la poupée ! »

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Vous pouvez voir l’article en entier sur le site de Sophie :

http://www.luckysophie.com/2016/11/couture-des-robes-pour-les-poupees-corolle-cherie.html

*www.luckysophie.com le blog d’une maman lyonnaise qui partage bonheurs, galères et bons plans.

25. Mireia présente mon blog à ses lectrices..

Touchée de très près par un deuil dont j’ai du mal à me remettre, il faut pourtant avancer et continuer ce que j’avais commencé avant ce drame… Me voici de retour…

Sur le blog de L’Inédite, Mireia informe ses lectrices qu’elles peuvent trouver des conseils de couture sur mon blog. Aujourd’hui, mes tutoriels sont assez pauvres en contenu, mon propre blog étant assez récent, mais je compte l’étoffer au fil du temps, et vous proposer, dans un futur proche, mon tutoriel de la confection de la robe sans manches, avec photos à l’appui cette fois, afin de permettre à toutes de voir les différentes étapes de la confection de cette petite robe.

Mais pour l’instant, voici ce que Mireia a écrit:

vendredi 11 novembre 2016

Tutoriel – Premières notions de couture (Joëlle Leccia)

Joëlle Leccia, l’auteure de « Robes pour les Chéries Corolle® »vous aide à démarrer en couture.

Retrouvez-la sur son blog : Le grenier de Lizzy.

Premières notions de couture

Dans ce premier article, je dirais juste ce qui est nécessaire de savoir pour bien commencer la confection d’un petit vêtement de poupée. Rien de tel qu’un petit rappel pour aider les débutantes en couture.

Des patrons à la bonne taille

Tout d’abord, pensez à avoir des patrons spécialement conçus ou ajustés (agrandis ou diminués) à la taille de votre poupée.
[Dans mon livre, je présente des patrons à taille réelle qui peuvent servir aussi bien aux poupées Les Chéries de Corolle qu’aux poupées Paola Reina de sensiblement la même taille –32 /33 cm. Je ne touche aucune commission de la part des fabricants de ces poupées !]
Une fois les patrons en main, les reproduire sur une feuille rigide et transparente de rétroprojecteur par exemple, cela évitera de les dessiner à chaque fois et surtout, cela sera plus pratique pour dessiner les patrons sur l’envers du tissu.
(N’oubliez pas le stylo feutre adéquat pour le transparent !)

Les principales erreurs en couture

Avant de tracer les patrons sur le tissu, vérifiez bien si les patrons comprennent la marge de couture ou pas. Si non (comme dans mon livre), pensez à laisser une marge de 6-7 mm pour les coutures et 1,5 à 2 cm pour les ourlets.
Puis, couper les différentes pièces du patron selon le modèle choisi.
Attention au placement des patrons sur tissus à rayures, à carreaux, à motifs.
Raccordez les dessins avec le plus grand soin !
Respectez également le sens du fil lors de la pose du patron sur le tissu.
Ne pas oublier la symétrie pour certaines pièces: lorsqu’il faut les couper 2 fois (dos, manches,…) pensez à retourner le patron (effet miroir).
20160821_165557

Glossaire de couture

faufiler : coudre provisoirement à grands points.
piquer : assembler deux parties en les cousant.
surfiler : utiliser le point zigzag (ou autre point) au bord du tissu afin qu’il ne s’effiloche pas.
surpiquer : faire apparaître une piqûre à 1-2 mm d’une couture de montage.

Merci Mireia pour votre article sur mon blog…

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d d’aide.

 

 

1. Tenues pour Sayuri-chan

Comme je vous l’avais promis dans un de mes précédents articles, ce soir je voudrais  vous montrer enfin, les toutes premières tenues que j’avais faites pour le premier poupon de Laura, Sayuri-chan, en suivant les patrons de Carole.

Mais place aux photos:

Vous vous rappelez de celles-ci sûrement: pyjama & chemise de nuit:

chemise de nuit; pantalon & chemisier:

Et les dernières en date:

Reconnaissez-vous vos patrons, Carole?!

De nouvelles robes sont en préparation,  mais chut… pour l’instant, les différentes pièces sont seulement découpées…

1. Sayuri-chan, poupon Corolle

Voici le premier poupon de Laura, celui de qui, toute cette histoire est partie. Elle avait 13 mois à peu près, lorsque le père Noël l’a déposé au pied du sapin, en 2010…

Calin Yan est devenu Sayuri-chan (« -chan » est un terme utilisé au Japon pour les tout-petits).

art work travaux d'aiguilles et cartes 511

Nous y tenons tellement, que son jumeau est venu aussitôt nous rejoindre ! C’est plus pratique, comme ça: un pour jouer et l’autre qui sert de modèle pour les petits vêtements confectionnés..

DSC00170